société

Le Cheek Point

Les femmes sont clitoridiennes et pourtant, le sexe hétéro reste majoritairement vaginal

On a lu pour vous cette chronique de Maïa Mazaurette sur le plaisir clitoridien et on vous la conseille fortement. 
instagram/meredithwhite
instagram/meredithwhite

instagram/meredithwhite


La grande majorité des femmes sont clitoridiennes. Vous le savez. Vous l’avez lu, entendu à la radio, je vous ai moi-même assommé de chiffres cette année. Plus nous avançons sur les sentiers pas toujours commodes de la connaissance, plus nous constatons que la très artificielle division entre plaisir clitoridien et plaisir vaginal se déplace en direction du clitoris -ou plutôt en direction d’une combinaison des plaisirs. La science recolle les morceaux des femmes. En l’occurrence, plus vous êtes ambidextre, mieux c’est -mais en attendant qu’on vous greffe quelques bras supplémentaires façon Shiva, les femmes sont clitoridiennes. Certains scientifiques nient carrément l’existence de l’orgasme vaginal.

Ces faits médicaux n’ont pourtant aucun impact sur nos pratiques. Étrange, non? Car quand on demande aux hommes de décrire leur expérience, ces derniers évoquent leur incroyable coup de chance: ‘Bien sûr que les femmes sont majoritairement clitoridiennes, je ne vis pas dans une grotte! C’est seulement que moi, je ne tombe que sur des vaginales.’ Pour rappel, 56 % des femmes ont déjà simulé au lit (les 44 % restantes mentent, n’ont pas compris la question ou sont trop occupées à jouer avec leur nouveau vibromasseur).” 

Sur le site du Monde, la chroniqueuse Maïa Mazaurette pointe ce paradoxe sexuel: alors que la majorité des femmes sont clitoridiennes (rappelons que le plaisir vaginal est lié aussi au clitoris), la sexualité hétérosexuelle reste dominée par la pénétration, qui garantit à coup sûr (ou presque) l’orgasme à l’homme… mais pas vraiment à la femme.

À lire le plus rapidement possible sur le site du Monde.

 


1. Doit-on réinventer les congés maternité, paternité et parentaux?

Sur France Inter, Dorothée Barba et ses invités ont débattu dans Le Débat de midi des enjeux des congés paternité et parentaux, source d’inégalités entre les hommes et les femmes. À écouter.  
instagram/meredithwhite  - Cheek Magazine
instagram/meredithwhite

2. Pour la blogueuse Clara D., le poil est politique

Depuis quelques mois, la révolte contre l’épilation gronde de plus en plus. La blogueuse Clara D. nous raconte comment sa guerre contre ce diktat a commencé. 
instagram/meredithwhite  - Cheek Magazine
instagram/meredithwhite

3. Avoir ses règles à la plage (ou ailleurs), la galère de toutes les femmes l'été

Toilettes publiques saturées ou inexistantes, protections périodiques inadaptées… L’été réserve souvent son lot de désagréments, contraignant les femmes à s’adapter malgré elles, voire à se priver de certains loisirs comme la plage. 
instagram/meredithwhite  - Cheek Magazine
instagram/meredithwhite

6. Se raser la tête, un tabou plus si tabou?

Sur les podiums et dans la rue, les têtes rasées se font de plus en plus nombreuses. Entre mode, libération féministe et geste altruiste, le phénomène bouscule les codes de la féminité traditionnelle. Décryptage.
instagram/meredithwhite  - Cheek Magazine
instagram/meredithwhite

7. Coupe du Monde: la présidente croate encensée sur les réseaux sociaux

On a lu pour vous le portrait publié par Challenges de la présidente croate Kolinda Grabar-Kitarović, devenue en quelques heures la star des réseaux sociaux et on vous le conseille. 
instagram/meredithwhite  - Cheek Magazine
instagram/meredithwhite