société

Le Cheek Point

Ce que les jeunes femmes imaginent de leurs mères quand elles avaient leur âge

On a lu pour vous ce billet sur la façon dont les jeunes femmes voient leurs mères quand elles avaient leur âge, et on vous le recommande.
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR

La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR


Les photos que les femmes m’ont envoyées [de leur mère jeune] sont un indice de ce que nous, en tant que filles, voulons voir dans la jeune féminité. Le culot, le sex-appeal, le pouvoir, la gentillesse, la ténacité. Nous admirons et encourageons ces qualités et nous attendons des versions passées de nos mères qu’elles les incarnent. Mais si ces qualités sont le prérequis d’une féminité assumée, est-ce que devenir mère les fait disparaître?

En examinant ces photos, et les interprétations qu’en font chaque fille, je me suis demandé quels traits de caractère nous autorisions nos mères à avoir, et lesquels nous considérions comme relatifs à la jeunesse, disparaissant avec l’âge et la maternité. Est-ce qu’une femme peut-être à la fois sexuelle et maternelle, audacieuse et responsable, innocente et sage? Les mères sont souvent caricaturées en parangon d’altruisme ou bien elles sont discréditées ou moquées. Nous les voyons rarement dans leur complexité.

Pour écrire son dernier roman, l’auteure américaine Edan Lepucki s’est interrogée sur ce que projetaient les jeunes femmes dans la personnalité de leur mère avant qu’elle ne devienne mère, et a demandé à ses lectrices de lui envoyer des photos de leurs mamans jeunes. Dans le post Nos mères comme nous ne les avons jamais vues, elle commente les nombreux clichés qu’elle a reçus, et ce qu’ils lui ont inspiré. Une réflexion profonde sur la relation mère-fille, mais aussi sur la féminité, la maternité, la transmission et l’évolution des femmes à travers les différente étapes de leur vie.

À lire le plus vite possible en VO sur le site du New York Times.

 


1. Viol: la victime parfaite n'existe pas

On a lu pour vous cet article du Harper’s Bazaar, qui déconstruit le mythe de la victime parfaite, si souvent invoquée lors des affaires de viols ou d’agressions sexuelles, et on vous le conseille fortement.    
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR - Cheek Magazine
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR

2. Cette start-uppeuse veut créer des vocations féminines dans les secteurs dits masculins

Cofondatrice de la start-up WeMaintain qui révolutionne le marché de la maintenance des ascenseurs, Jade Francine, 28 ans, encourage les femmes à se lancer dans des secteurs à l’image très masculine. 
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR - Cheek Magazine
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR

3. Consentement sexuel: Noémie Renard dénonce les actes non désirés lors d'un rapport

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait cette interview de Noémie Renard pour Konbini, dans laquelle elle évoque les agressions parfois subies dans le cadre de rapports consentis.
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR - Cheek Magazine
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR

4. Les Incels, la communauté masculiniste qui acclame l'attaque de Toronto

Les Canadiens découvrent avec effroi que la tuerie de Toronto, qui a fait 10 morts et une quinzaine de blessés dont une majorité de femmes, a été commise par Alek Minassian, un masculiniste membre des Incels, une communauté de  “célibataires involontaires” vouant aux femmes une haine sans limite. 
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR - Cheek Magazine
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR

5. Violences gynécologiques: une réalisatrice met les médecins au pied du mur

Avec son court-métrage Paye (pas) ton gynéco, la réalisatrice Nina Faure souhaite faire entendre la voix des femmes victimes de violences gynécologiques et demander des explications aux représentant·e·s de la profession.
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR - Cheek Magazine
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR

6. Avec “Ta Mère Nature”, Ophélie Damblé nous initie à l'agriculture urbaine

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait cet épisode de Ta Mère Nature, dans lequel Ophélie Damblé nous fait découvrir la Prairie, une friche urbaine implantée à Pantin.
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR - Cheek Magazine
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR