cheek_societe_habillage_desktop

société

Le Cheek Point

Ce que les jeunes femmes imaginent de leurs mères quand elles avaient leur âge

On a lu pour vous ce billet sur la façon dont les jeunes femmes voient leurs mères quand elles avaient leur âge, et on vous le recommande.
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR

La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR


Les photos que les femmes m’ont envoyées [de leur mère jeune] sont un indice de ce que nous, en tant que filles, voulons voir dans la jeune féminité. Le culot, le sex-appeal, le pouvoir, la gentillesse, la ténacité. Nous admirons et encourageons ces qualités et nous attendons des versions passées de nos mères qu’elles les incarnent. Mais si ces qualités sont le prérequis d’une féminité assumée, est-ce que devenir mère les fait disparaître?

En examinant ces photos, et les interprétations qu’en font chaque fille, je me suis demandé quels traits de caractère nous autorisions nos mères à avoir, et lesquels nous considérions comme relatifs à la jeunesse, disparaissant avec l’âge et la maternité. Est-ce qu’une femme peut-être à la fois sexuelle et maternelle, audacieuse et responsable, innocente et sage? Les mères sont souvent caricaturées en parangon d’altruisme ou bien elles sont discréditées ou moquées. Nous les voyons rarement dans leur complexité.

Pour écrire son dernier roman, l’auteure américaine Edan Lepucki s’est interrogée sur ce que projetaient les jeunes femmes dans la personnalité de leur mère avant qu’elle ne devienne mère, et a demandé à ses lectrices de lui envoyer des photos de leurs mamans jeunes. Dans le post Nos mères comme nous ne les avons jamais vues, elle commente les nombreux clichés qu’elle a reçus, et ce qu’ils lui ont inspiré. Une réflexion profonde sur la relation mère-fille, mais aussi sur la féminité, la maternité, la transmission et l’évolution des femmes à travers les différente étapes de leur vie.

À lire le plus vite possible en VO sur le site du New York Times.

 


1. L’asso Lallab s’oppose à la pénalisation du harcèlement de rue en 8 arguments

On a lu pour vous cet article -vivement critiqué- de l’association féministe Lallab qui expose 8 raisons de s’opposer à la pénalisation du harcèlement de rue et on vous le conseille fortement.
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR - Cheek Magazine
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR

2. L'humoriste Tristan Lopin s'attaque à l'affaire Harvey Weinstein

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de l’humoriste Tristan Lopin qui revient sur l’affaire Harvey Weinstein. 
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR - Cheek Magazine
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR

3. Sandrine Lecointe aide à reboiser Madagascar grâce à des cosmétiques naturels

La jeune entrepreneure franco-malgache a lancé Madagas’Care, une ligne de cosmétiques aux extraits de plantes de Madagascar qui réinvestit une partie des bénéfices dans la protection de l’environnement dans son île d’origine.
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR - Cheek Magazine
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR

5. Delphine Horvilleur: “Les religions doivent encore trouver leur pensée féministe critique”

Delphine Horvilleur est l’une des rares femmes rabbins en France et publie aujourd’hui Des mille et une façons d’être juif ou musulman, cosigné avec l’islamologue Rachid Benzine. Ils proposent dans cet ouvrage de renouveler et moderniser l’approche des traditions religieuses. 
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR - Cheek Magazine
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR

6. Dans deux podcasts saisissants, France Culture interroge la notion de consentement

On a écouté sur France Culture cette série de podcasts intitulée Consentement, qui rassemble les témoignages de femmes sexuellement abusées, mais qui ont du mal à utiliser le mot “viol” pour décrire ce qu’elles ont subi, et on vous la conseille fortement. 
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR - Cheek Magazine
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR

7. “Rien d’spécial”: un court métrage brillant dénonce les violences banalisées faites aux femmes

Le film a remporté le concours No Gynophobie organisé par l’association Ensemble contre la Gynophobie présidée par Lisa Azuelos. Rencontre avec Floriane Colas, la jeune réalisatrice féministe -et très prometteuse- de Rien d’spécial.
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR - Cheek Magazine
La mère de l'auteure Edan Lepucki quand elle avait 20 ans au Mexique, DR