société

Le Cheek Point

Non, les femmes ne sont pas tes rivales: vive la sororité !

On a lu pour vous cet édito de RTL Girls, qui décrit l’importance de la solidarité féminine, et on vous le recommande.
Les Gazelles © Paramount Pictures
Les Gazelles © Paramount Pictures

Les Gazelles © Paramount Pictures


Il t’en aura fallu du temps pour faire taire cette petite voix et t’ouvrir à la sororité. Mais si, tu sais, cette attitude vraiment trop cool que tu croises ici et là au gré de rencontres, soirées, événements, conférences, séries télé et longs-métrages et que tu dois notamment à une brochette d’amies éduquées à ces questions-là. Ce sont elles qui t’ont permis de comprendre que, grâce à la sororité, tu allais te sentir plus forte et, surtout, ne plus regarder les autres femmes d’un œil suspicieux pour, au contraire, embrasser leurs différences et solliciter leurs points de vue, conseils et amitiés.

Mais, surtout, tu as pris conscience d’une chose encore plus importante: la solidarité entre femmes c’est, comme le disait d’ailleurs Simone de Beauvoir dans Le Deuxième Sexe, le début de l’égalité entre les femmes et les hommes. Je ne t’en voudrai jamais d’avoir joué un poil trop longtemps à ‘la fille qui n’aimait pas les filles’, tu sais. Mais imagine ne serait-ce qu’une seconde si tu avais continué à tourner le dos à tes consœurs. Quelle femme serais-tu aujourd’hui? Clairement pas celle que je suis devenue, l’une de celles qui fait avancer, à sa petite échelle, la cause des droits des femmes.”

Dans son édito du jour, Arièle Bonte, la rédactrice en chef de RTL Girls s’adresse à elle-même et se félicite d’avoir développé une solidarité avec les autres femmes en devenant adulte. Au fil du texte, elle explique que beaucoup de jeunes filles ont été habitées par le désir d’être différentes et de dénigrer les personnes du même sexe qu’elles. Elle décrit ensuite l’importance qu’a pris la notion de sororité dans sa vie à partir du moment où elle a arrêté de considérer ses consœurs comme de potentielles rivales. Une réflexion dont on peut toutes s’inspirer.

À lire le plus vite possible sur le site de RTL Girls.


3. Christelle Delarue, la “Lionne” qui combat le sexisme dans la pub

Après une campagne d’affichage sauvage retentissante et alors que Les Lions de Cannes, grand raout publicitaire organisé sur la Croisette, ont lieu cette semaine, on s’est entretenues avec Christelle Delarue, fondatrice de l’agence de pub féministe Mad&Women et de l’association de lutte contre le sexisme Les Lionnes.
Les Gazelles © Paramount Pictures - Cheek Magazine
Les Gazelles © Paramount Pictures

4. Avec Women Do Wine, Sandrine Goeyvaerts démonte les clichés sexistes autour du vin

Elles sont vigneronnes, journalistes, blogueuses, sommelières… Les femmes du vin organisent le 23 juin à la Bellevilloise leur première rencontre. La preuve que dans ce milieu longtemps considéré comme masculin, les lignes bougent.
Les Gazelles © Paramount Pictures - Cheek Magazine
Les Gazelles © Paramount Pictures

6. “Tombeur” versus “salope”: pourquoi il est urgent de mettre un terme au tabou de l'infidélité féminine

Si la diabolisation des femmes infidèles au sein des couples hétérosexuels remonte à plusieurs millénaires, elle a toujours cours en 2019. Entre le cliché de la “salope” qui ne se respecte pas et celui de la femme qui ne trompe que si elle se sent délaissée, pourquoi l’infidélité masculine a-t-elle toujours été bien mieux tolérée socialement? Décryptage.
Les Gazelles © Paramount Pictures - Cheek Magazine
Les Gazelles © Paramount Pictures

7. Pourquoi certains commentaires sur l'affaire Neymar relèvent de la culture du viol

L’éditorialiste de RMC Daniel Riolo et l’ancien footballeur Jérôme Rothen ont scandalisé après des propos sur la Brésilienne accusant le joueur du PSG Neymar de viol. Des dires relevant de la culture du viol. Décryptage avec Noémie Renard, l’autrice de l’ouvrage En finir avec la culture du viol.
Les Gazelles © Paramount Pictures - Cheek Magazine
Les Gazelles © Paramount Pictures