société

Le Cheek Point

Invitée dans un débat télé face à Julien Rochedy, une journaliste dénonce “un bain de merde public”

On a lu pour vous ce post de blog écrit par la journaliste, autrice et chroniqueuse Fiona Schmidt sur sa participation à l’émission de télé Open Mic sur Russia Today France avec Julien Rochedy et on vous le conseille fortement. 
Fiona Schmidt sur le plateau de RT France avec Julien Rochedy
Fiona Schmidt sur le plateau de RT France avec Julien Rochedy

Fiona Schmidt sur le plateau de RT France avec Julien Rochedy


Jeudi soir j’ai pris un bain de merde public de 45 minutes avec l’ex-président des jeunes du Front National (FN), par ailleurs fondateur d’une école en ligne qui apprend aux hommes à “être des hommes et le rester”, un mec dont habituellement, je n’utiliserais pas la chemise pour nettoyer mes chaussures. 

J’ai pris un bain de merde avec un fanatique survolté devant les caméras complices de RT France, un média qui confond information et buzz, divertissement et pugilat, débat et diarrhée verbale, déontologie et paillasson et qui a voulu jouer à Street Fighter en live avec un masculiniste et une féministe: sur qui avait-il parié, à votre avis? […]

Et parce que mon cas personnel éclaire assez bien je crois l’invisibilisation des femmes dans l’espace public, la violence morale que certains médias font subir aux femmes et l’attitude de la plupart des femmes face aux violences qu’elles subissent, encaissent sans moufter et  digèrent jusqu’à imploser sans faire de mal à d’autres qu’à elles-mêmes, je vais vous raconter l’histoire de mon bain de merde avec Julien Rochedy.

Invitée à débattre avec l’ex-président des jeunes du FN, Julien Rochedy, de la question “Les hommes sont-ils fâchés avec le féminisme?” sur la chaîne RT France, la journaliste et autrice Fiona Schmidt revient sur ce “bain de merde public” pendant lequel elle s’est sentie “moralement tabassée […] avec la complicité de personnes censées exercer le même métier qu’[elle]”. 

À lire le plus rapidement possible sur le blog de Fiona Schmidt

 

Droit de réponse de RT France du 18/12/2018

L’article Invitée dans un débat télé face à Julien Rochedy, une journaliste dénonce un bain de merde public qui revient sur l’émission digitale Open Mic de RT France, diffusée le jeudi 29 novembre 2018, et dont le sujet du jour était “Les hommes sont-ils fâchés avec le féminisme?”, impute à la chaîne un manque de déontologie et accuse ses journalistes de partialité. 
 
RT FRANCE conteste catégoriquement cette imputation qui atteint sa probité et celle de ses journalistes et tient à préciser les points suivants. 
 
Le concept de l’émission était parfaitement connu des deux participants: un débat en direct sur les réseaux sociaux, rythmé par des questions posées en direct par les internautes. Lors de la préparation du débat, chaque débatteur était informé de l’identité des autres intervenants. Lors du débat, tout est fait pour que chacun puisse s’exprimer librement sans que nous ne prenions parti.
 
Mme Schmidt, invitée pour son expertise reconnue sur le sujet traité, a été informée un mois auparavant de la présence de Julien Rochedy autour de la table. Il en va de même pour M. Rochedy, invité connu pour ses positions masculinistes, que Mme Schmidt avait d’ailleurs dénoncées dans son livre L’Amour après #MeToo. Par ailleurs, lors de la préparation de l’émission, à sa demande, et dans un souci constant d’honnêteté intellectuelle, les principaux thèmes qu’il était prévu d’aborder ont été communiqués à Mme Schmidt. Enfin, la nature même de cette émission implique à chaque épisode des questions spontanées émanant des réseaux sociaux ou de l’évolution des échanges. 
 
Le féminisme est un sujet majeur de société auquel OPEN MIC, depuis son lancement, a donné toute sa place, avec trois émissions de débat. Parmi elles, “La langue française est-elle misogyne?”, “La loi doit-elle contrôler le corps des femmes?”, avec des contributions de grande qualité de Fatima Benomar (Les Effronté·e·s), Mathilde Berger-Perrin (Women for Liberty), Laelia Véron (spécialiste de l’écriture inclusive), et Alpheratz (cherchaire et écrivain non-binaire). 
 
En conséquence, l’équipe d’OPEN MIC continuera à traiter de ce sujet sensible et pleinement d’actualité, comme l’a fait encore récemment la chaîne RT FRANCE dans le cadre de son émission LA GRANDE INTERVIEW avec Alma Guirao, créatrice de l’application anti-harcèlement HANDSAWAY. 

2. Je ne parle plus à ma mère et je vais bien

Faut-il couper les ponts avec une mère toxique? Celles qui ont franchi le pas ne s’en portent pas forcément plus mal. 
Fiona Schmidt sur le plateau de RT France avec Julien Rochedy - Cheek Magazine
Fiona Schmidt sur le plateau de RT France avec Julien Rochedy

6. Avec “La Voyageuse”, Christina Boixière permet aux femmes seules de parcourir le monde en toute sérénité

Avec sa plateforme en ligne La Voyageuse, Christina Boixière propose de mettre en contact les globe-trotteuses avec des “hébergeuses” de confiance. Comme un J’irais dormir chez vous version sororité. Rencontre avec celle pour qui le voyage est gage d’empowerment. 
Fiona Schmidt sur le plateau de RT France avec Julien Rochedy - Cheek Magazine
Fiona Schmidt sur le plateau de RT France avec Julien Rochedy

7. Inès Jaurena: la footballeuse qui se bat pour démocratiser le foot féminin

À l’orée de la Coupe du monde féminine de football qui se tiendra du 7 juin au 7 juillet dans l’Hexagone, jamais le ballon rond n’a paru aussi accessible aux femmes. Pourtant, l’égal accès au sport préféré des Français·e·s entre les sexes est encore chimérique. Inès Jaurena, joueuse professionnelle, incarne ce combat pour la démocratisation du foot par les femmes, et pour les femmes.
Fiona Schmidt sur le plateau de RT France avec Julien Rochedy - Cheek Magazine
Fiona Schmidt sur le plateau de RT France avec Julien Rochedy