société

La vidéo du jour

“Fuck off!”: ce sketch propose une réponse simple et efficace au sexisme ordinaire

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait ce sketch de l’émission The Mash Report, où l’humoriste britannique Ellie Taylor déclare aux sexistes du monde d’entier “d’aller se faire foutre.”
“Fuck off!”: ce sketch propose une réponse simple et efficace au sexisme ordinaire

Les humoristes anglais du Mash Report de la BBC ont encore frappé. Après leur sketch hilarant sur le harcèlement sexuel, ils reviennent avec la meilleure manière de répondre aux multiples diktats que subissent les femmes à longueur de journée. Alors que les femmes britanniques célèbrent cette semaine les 100 ans de leur droit de vote, la comédienne Ellie Taylor rappelle avec humour, dans une vidéo traduite par le Huffington Post, que l’égalité est loin d’être gagnée mais qu’il existe une solution toute simple pour se débarrasser des injonctions sexistes: 

Fatiguées d’être jugées sur le choix d’avoir des enfants ou de ne pas en avoir, d’avoir des enfants et de retourner travailler, d’avoir des enfants et de ne pas retourner travailler, d’être trop mince, trop grosse, trop ambitieuse, pas assez ambitieuse, trop sexy, pas assez sexy, ou juste pour oser être en vie, les femmes ont répondu que tout le monde pouvait aller se faire foutre.

Nathan Muir, un autre humoriste du Mash Report, qui campe ici un journaliste puisqu’apparemment “un homme est la meilleure personne pour raconter cette histoire”, enfonce le clou: “Si vous avez un vagin, les gens ont le droit de vous juger sur chaque chose que vous faites, même ce que vous faites avec votre vagin.

Pour conclure en beauté, face à cette douloureuse réalité à laquelle les femmes sont toutes confrontées, Ellie Taylor répond comme on a toutes déjà rêvé de le faire… Fuck Off! 

Audrey RenaultEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer


3. TPMP: Quand Jean-Marie Bigard mime et banalise le viol en direct

Lundi 11 février, dans Touche pas à mon poste, Jean-Marie Bigard a mimé une scène de viol. Ce n’est pas la première fois que l’émission de Cyril Hanouna banalise les violences sexistes et sexuelles. 
TPMP: Quand Jean-Marie Bigard mime et banalise le viol en direct - Cheek Magazine

6. #MeToo: Le milieu du tatouage a aussi son lot de porcs

Le monde du tatouage n’échappera pas à la vague #MeToo. Sexisme, abus, harcèlement, attouchements, agressions sexuelles… Qu’elles soient clientes ou tatoueuses, des femmes témoignent, victimes de professionnels peu scrupuleux. En cause notamment: une culture machiste encore trop prégnante. Exhaustif.
#MeToo: Le milieu du tatouage a aussi son lot de porcs - Cheek Magazine

7. Depuis la France, Awa Ba mène une guerre contre la polygamie

Elles sont médecins, ingénieures, réalisatrices ou militantes. Pour la première fois cette année, la Région Île-de-France a voulu célébrer ces Franciliennes qui s’engagent et font bouger les lignes. Les trophées ellesdeFrance les ont récompensées pour leur courage, ou pour leurs actions menées dans le domaine de l’innovation, de la création, de la solidarité. Nous avons rencontré ces femmes extraordinaires: cette semaine, on vous présente Awa Ba, prix de la solidarité, autrice du livre Polygamie la douleur des femmes et fondatrice de l’association En Finir Avec la Polygamie.
Depuis la France, Awa Ba mène une guerre contre la polygamie - Cheek Magazine