société

Gay Games de Paris 2018: les mondiaux de la diversité en 15 photos Instagram

Du 4 au 12 août, Paris se met aux couleurs du drapeau LGBTQ pour célébrer les différences et combattre l’homophobie lors d’une compétition sportive qui tient de la célébration. 
instagram.com/ellebella88
instagram.com/ellebella88

instagram.com/ellebella88


Du 4 au 12 août à Paris et en banlieue se tient la 10ème édition des Gay Games: cette compétition inclusive, qui réunit depuis 1982 “des gens de tous horizons, sans discrimination, autour des valeurs de diversité, respect, égalité, solidarité et partage”, est un rassemblement international qui attire dans la capitale des athlètes de tous horizons. Ces dernier·e·s, femmes ou hommes, cis ou trans, homos ou hétéros, valides ou handicapé·e·s, jouent ensemble pour combattre l’homophobie et célébrer leurs différences. Parfois originaires de pays où l’homosexualité est durement réprouvée, cet événement est l’occasion pour elles et eux de reprendre une grande inspiration et d’évoluer dans une atmosphère de bienveillance. On a sélectionné 15 clichés sur Instagram qui synthétisent tout l’esprit de ces jeux de la diversité. 

 

 

| team love |

Une publication partagée par • CLEMENT • designer • mtl • (@clement_vvs) le

 

#gaygames #calisabor

Une publication partagée par Vanessa (@pinchotti) le

 

Day 3…. best time ever … #gaygames #paris2018 #allequal

Une publication partagée par DancerJenaFD (@dancerjenafd) le


1. “Inde: le pays qui n'aimait pas les femmes”, un reportage bouleversant d'Arte

Si vous ne devriez regarder qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait la bande annonce du reportage intitulé Le pays qui n’aimait pas les femmes, produit par Arte. Quatre indiennes témoignent de la difficulté d’être une femme dans une société patriarcale. 
instagram.com/ellebella88 - Cheek Magazine
instagram.com/ellebella88

4. Aya Nakamura est-elle victime de misogynoir?

Depuis les NRJ Music Awards, qui ont eu lieu samedi 10 novembre, Aya Nakamura est au cœur d’une nouvelle polémique, et doit faire face à des propos violents de la part de présentateurs, comme Matthieu Delormeau. Des déclarations qualifiées de “misogynoir” par certains internautes.  
instagram.com/ellebella88 - Cheek Magazine
instagram.com/ellebella88

5. “Mansplaining”, le nouveau podcast de Slate, décortique les masculinités

Slate a lancé son nouveau podcast sur les masculinités, Mansplaining, animé par Thomas Messias, professeur de lycée et journaliste pour le magazine. Dans ce premier épisode, le trentenaire met en exergue les stéréotypes du genre véhiculés par les œuvres cinématographiques. 
instagram.com/ellebella88 - Cheek Magazine
instagram.com/ellebella88

7. Avec son podcast “2400”, Diahala Doucouré offre une parole intime sur les règles aux femmes

Diahala Doucouré a lancé 2400, un podcast qui interroge les femmes sur leurs rapports aux règles. Elle en profite pour questionner la religion, la sexualité ou encore la transmission familiale, loin d’être hors-sujet lorsqu’on parle de menstruations.
instagram.com/ellebella88 - Cheek Magazine
instagram.com/ellebella88