société

La vidéo du jour

“C'est la chatte qu'ils préfèrent”: les Georgette Sand dénoncent l'impunité des élus sexistes

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait ce clip des Georgette Sand, C’est la chatte qu’ils préfèrent, qui dénonce l’impunité des hommes politiques accusés d’agression sexuelle.
“C'est la chatte qu'ils préfèrent”: les Georgette Sand dénoncent l'impunité des élus sexistes

Quelques semaines après les témoignages accablants livrés par des élues vertes contre le député Denis Baupin, et alors que Georges Tron vient d’être investi pour les prochaines élections législatives, le collectif féministe Georgette Sand s’interroge sur l’impunité dont bénéficient les hommes politiques accusés d’agressions sexuelles et qui sont toujours bien au chaud dans leur mandat.

Pour quelles raisons les élus restent-ils ainsi accrochés à leurs mandats comme des moules à leur rocher? Georgette Sand s’interroge sur les valeurs de la classe politique. Qu’est-ce qui anime les élus? L’intérêt général? L’envie de changer les choses ? Non. Dans toutes ces affaires, c’est la chatte qu’ils préfèrent.”

Un résumé grinçant de la situation mis en musique sur un morceau culte de Caroline Loeb, revu et corrigé pour l’occasion.


1. Turquie: Sule Çet, le visage des violences faites aux femmes

En Turquie s’est achevé le premier procès dans l’affaire du probable meurtre de Sule Çet, 23 ans, étudiante à Ankara. La jeune femme aurait été jetée du 20ème étage d’un immeuble de bureaux. Son cas, ultra-médiatisé, est en passe de devenir le symbole contre les violences faites aux femmes dans le pays.
Turquie: Sule Çet, le visage des violences faites aux femmes - Cheek Magazine

3. Houda Benyamina, réalisatrice engagée qui veut démocratiser le cinéma

Elles sont médecins, ingénieures, réalisatrices ou militantes. Pour la première fois cette année, la Région Île-de-France a voulu célébrer ces Franciliennes qui s’engagent et font bouger les lignes. Les trophées ellesdeFrance les ont récompensées pour leur courage, ou pour leurs actions menées dans le domaine de l’innovation, de la création, de la solidarité. Nous avons rencontré ces femmes extraordinaires: cette semaine, on vous présente la réalisatrice Houda Benyamina, prix de la création.
Houda Benyamina, réalisatrice engagée qui veut démocratiser le cinéma - Cheek Magazine

6. TPMP: Quand Jean-Marie Bigard mime et banalise le viol en direct

Lundi 11 février, dans Touche pas à mon poste, Jean-Marie Bigard a mimé une scène de viol. Ce n’est pas la première fois que l’émission de Cyril Hanouna banalise les violences sexistes et sexuelles. 
TPMP: Quand Jean-Marie Bigard mime et banalise le viol en direct - Cheek Magazine