société

La vidéo du jour

Enfin tous féministes? Le micro-trottoir inquiétant de Guillaume Meurice

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Guillaume Meurice qui prouve que pour l’égalité femmes-hommes, il reste du chemin à parcourir. 
DR
DR

DR


On ne peut pas, à la fois, mener une carrière professionnelle et à la fois avoir des enfants”, “Dans le féminisme, les femmes sont adorables mais il faut qu’elles continuent à être adorables et à être des femmes. C’est-à-dire des êtres différents des hommes”, “Non, je ne suis pas féministe parce que plus on en donne, plus elles en veulent. Elles exagèrent. Regardez les couples maintenant, tout le monde divorce”, “Dans l’ensemble, je trouve que toutes les féministes sont assez agressives et finalement elles décrédibilisent toutes les femmes et vis à vis des hommes, ça les agace et il ne faut pas les agacer”. Voici les phrases déclarées par quelques hommes et une femme au micro de Guillaume Meurice, pour sa chronique du mardi 27 novembre sur France Inter

Ces propos, qu’on hallucine d’entendre plus d’un an après #MeToo, montrent que le chemin est encore long à parcourir pour faire en sorte que “féminisme” ne soit plus un gros mot. Dans cette vidéo de 5 minutes, l’humoriste revient aussi sur le machisme des propos d’Alain Delon, la scène de viol surprise lors du tournage du film Le Dernier tango à Paris, ou encore le manque de traitement médiatique de la manifestation #NousToutes, samedi 24 novembre. À quand une prise de conscience sur le sexisme

 

 

Wendy Le Neillon 


1. Réfugiées du Darfour, elles s'émancipent par le football

À l’est du Tchad est né Darfur United, une équipe de football composée de réfugiées du Darfour. Pour ces femmes, le sport est source d’autonomie. Elles rêvent de représenter leur communauté en compétition internationale.
DR - Cheek Magazine
DR

4. Légalisation de l'IVG: les Argentines se mobilisent en masse

Les rues de Buenos Aires étaient noires de monde hier lors de la première manifestation de 2020 en faveur de la légalisation de l’avortement, que les Argentines espèrent enfin arracher cette année. 
DR - Cheek Magazine
DR

5. La testostérone, une piste pour combattre l'endométriose?

Prescrite dans les années 70 et 80 en France et abandonnée par la suite, la testostérone représente pourtant un espoir non négligeable pour les personnes atteintes d’endométriose. Explications. 
DR - Cheek Magazine
DR

6. Pourquoi concilier couple et boulot reste plus difficile pour les femmes

Le mythe de la Wonder Woman qui vit à mille à l’heure pour assurer sur tous les fronts, au bureau comme à la maison, est à bout de souffle. Aujourd’hui, envers et malgré les inégalités de genre qu’il reste à vaincre, les jeunes actives sont en quête d’équilibre et de sens.
DR - Cheek Magazine
DR