société

Agressions sexuelles

Pourquoi la chute d'Harvey Weinstein est une bonne nouvelle pour toutes les femmes

Les accusations de viols et d’agressions sexuelles sur une vingtaine de femmes, parmi lesquelles Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow, Asia Argento et Emma de Caunes, mettent fin à près de 30 ans d’une omerta qui protégeait l’ex-producteur le plus puissant d’Hollywood. David contre Goliath: la revanche ?  
Asia Argento fait partie des célébrités ayant dénoncé Harvey Weinstein (Instagram / @asiaargento )
Asia Argento fait partie des célébrités ayant dénoncé Harvey Weinstein (Instagram / @asiaargento )

Asia Argento fait partie des célébrités ayant dénoncé Harvey Weinstein (Instagram / @asiaargento )


Résumé pour les deux du fond qui auraient passé les dernières nuits à dormir plutôt qu’à scroller… Le scandale éclate jeudi 5 octobre, lorsque les journalistes Jodi Kantor et Megan Thowey affirment dans le New York Times que Harvey Weinstein, le Che Guevara du cinéma indépendant américain, achète le silence de ses victimes d’agression sexuelle célèbres ou anonymes depuis plusieurs décennies, tout en cultivant la politique du secret au sein même de sa société de production éponyme, la Weinstein Company qu’il dirige avec son frère Bob, et dont les employés sont tous soumis à de strictes clauses de confidentialité. Le même jour, Weinstein botte en touche dans les colonnes du New York Post, où il invoque son caractère impétueux (sic) façonné dans les années 70 “où cela se passait autrement” (resic), avant de présenter ses regrets assortis d’une promesse de devenir un homme meilleur. Une contrition demi-molle devant laquelle s’élèvent aussitôt plusieurs illustres voix d’Hollywood, parmi lesquelles celles de Meryl Streep, Glenn Close, Kate Winslet ou Judd Apatow, tandis que Gwyneth Paltrow et Angelina Jolie confirment publiquement avoir subi les assauts de Weinstein. Barack Obama et Hillary Clinton, dont Weinstein participa à financer les campagnes présidentielles, se joignent alors à l’indignation générale qui aboutit dimanche 8 octobre à l’éviction de l’ex-faiseur d’Oscars de sa propre société. Mardi 10 octobre, le New Yorker balaie ce qu’il reste de la crédibilité de Weinstein en publiant la longue et minutieuse enquête de Ronan Farrow, dans laquelle treize femmes, parmi lesquelles Asia Argento, Rosanna Arquette, Emma de Caunes et Mira Sorvino témoignent des agressions sexuelles qu’elles ont subies entre 1990 et 2015.

Les cultes de la personnalité et du secret semblent être remplacés peu à peu par celui de la transparence, et c’est évidemment une bonne nouvelle pour les femmes.

Il aura fallu 27 ans pour que s’ouvre -au cric- la bouche des victimes et les yeux du public. Mais le temps 2.0 n’est pas le même que le temps vintage, il s’accélère, il s’impatiente et finit par tomber comme un couperet sur la nuque de ceux qui le contrôlaient jusqu’à récemment. Les magnats de la politique, de la finance ou du divertissement ont des raisons que les réseaux ignorent, et la société hyperconnectée déboulonne en rafale les piédestals sur lesquels les principaux intéressés s’étaient confortablement installés. Woody Allen, dont les abus sexuels ont été outés par son fils, le même Ronan Farrow; Roman Polanski, Bill Cosby, Bill O’Reilly et Roger Ailes, deux dirigeants de la chaîne d’informations Fox News; Travis Kalanick, l’ex-patron d’Uber, Donald Trump, dont le tristement fameux: “Les femmes, je les attrape par la chatte” ne l’a toutefois pas empêché de sévir à la Maison Blanche, et maintenant Harvey Weinstein… Les cultes de la personnalité et du secret semblent être remplacés peu à peu par celui de la transparence, et c’est évidemment une bonne nouvelle pour les femmes, anonymes ou célèbres, que de vieux messieurs puissants contraignaient jusqu’alors à rester jeunes, minces, soumises et silencieuses.

Reste à espérer que la chute médiatisée d’un nouveau prédateur sexuel fasse également taire les slut shamers, celles et ceux qui à l’instar de la créatrice de mode Donna Karan accusaient les victimes de son ami de l’avoir un peu cherché quelque part, avec leur tenue et/ou leur comportement. Et puisque la saison des espoirs est en avance cette année, formulons enfin celui que la culpabilité et la honte dont souffrent les victimes d’abus sexuels changent de camp. Définitivement.

Fiona Schmidt


1. Podcast et librairie jeunesse: ces deux amies déconstruisent le racisme à l’école

“Les Enfants du Bruit et de l’Odeur”, c’est un extrait du discours tristement célèbre prononcé par Jacques Chirac en 1991. Désormais, c’est surtout un podcast militant et une librairie jeunesse anti-raciste, lancées par Prisca Ratovonasy et Ulriche Alé, amies depuis vingt ans et toutes les deux mamans. Interview.
Asia Argento fait partie des célébrités ayant dénoncé Harvey Weinstein (Instagram / @asiaargento ) - Cheek Magazine
Asia Argento fait partie des célébrités ayant dénoncé Harvey Weinstein (Instagram / @asiaargento )

2. Alyssa Carson, la jeune fille qui voulait aller sur Mars 

L’Américaine Alyssa Carson rêve d’aller sur Mars depuis toujours, et travaille d’arrache-pied pour y parvenir. Rencontre avec une apprentie astronaute passionnée. 
Asia Argento fait partie des célébrités ayant dénoncé Harvey Weinstein (Instagram / @asiaargento ) - Cheek Magazine
Asia Argento fait partie des célébrités ayant dénoncé Harvey Weinstein (Instagram / @asiaargento )

3. Trois cheffes nous offrent une recette pour cuisiner confinée

Marre de la routine dans votre assiette? On vous souffle des inspirations d’ici et d’ailleurs, mitonnées par des cheffes de talent.
Asia Argento fait partie des célébrités ayant dénoncé Harvey Weinstein (Instagram / @asiaargento ) - Cheek Magazine
Asia Argento fait partie des célébrités ayant dénoncé Harvey Weinstein (Instagram / @asiaargento )

4. Comment Kamala Harris révolutionne les représentations du couple et de la famille

Depuis la victoire de Joe Biden à l’élection américaine, on ne cesse de répéter à quel point la future vice-présidente démocrate Kamala Harris est une pionnière. C’est aussi vrai dans sa vie privée et elle le prouve en accédant à la Maison Blanche en étant restée célibataire très longtemps et sans avoir eu d’enfants. Décryptage.
Asia Argento fait partie des célébrités ayant dénoncé Harvey Weinstein (Instagram / @asiaargento ) - Cheek Magazine
Asia Argento fait partie des célébrités ayant dénoncé Harvey Weinstein (Instagram / @asiaargento )

5. Chez Désirée, elles remettent la fleur française au cœur du bouquet

À la tête de Désirée, premier café-fleuriste de Paris à ne travailler que des fleurs françaises et de saison, Mathilde Bignon et Audrey Venant, 33 et 34 ans, prônent une vision de la fleur libre et engagée. Rencontre avec ces deux jeunes femmes qui veulent faire bouger les lignes de l’horticulture française et racontent leur aventure dans un livre, co-écrit avec l’horticultrice urbaine Masami Charlotte Lavault.
Asia Argento fait partie des célébrités ayant dénoncé Harvey Weinstein (Instagram / @asiaargento ) - Cheek Magazine
Asia Argento fait partie des célébrités ayant dénoncé Harvey Weinstein (Instagram / @asiaargento )

6. Face à la crise du Covid, les jeunes femmes se politisent

Alors que le Covid-19 et ses effets sur la vie sociale ou économique ont bouleversé leur quotidien, ces étudiantes sont plus que jamais décidées à changer le monde.
Asia Argento fait partie des célébrités ayant dénoncé Harvey Weinstein (Instagram / @asiaargento ) - Cheek Magazine
Asia Argento fait partie des célébrités ayant dénoncé Harvey Weinstein (Instagram / @asiaargento )

7. Sarah Frikh, la lanceuse d’alerte pour les femmes SDF

Initiatrice du mouvement Réchauffons Nos SDF, aujourd’hui constitué en association, et autrice de la pétition Des centres d’hébergement pour les femmes SDF, Sarah Frikh, ancienne enquêtrice et négociatrice dans une grande radio nationale, mobilise aujourd’hui plus de 400 000 personnes autour d’une même cause: la mise à l’abri de femmes et d’enfants vivant dans la rue.
Asia Argento fait partie des célébrités ayant dénoncé Harvey Weinstein (Instagram / @asiaargento ) - Cheek Magazine
Asia Argento fait partie des célébrités ayant dénoncé Harvey Weinstein (Instagram / @asiaargento )