société

La vidéo du jour

Harvey Weinstein avec l'une de ses victimes présumées dans une vidéo très compromettante

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle publiée par Sky News dans laquelle on aperçoit Harvey Weinstein en rendez-vous d’affaires avec l’une de ses victimes présumées. Melissa Thompson l’accuse de l’avoir violée quelques heures après. 
Capture d'écran de la vidéo diffusée par Sky News
Capture d'écran de la vidéo diffusée par Sky News

Capture d'écran de la vidéo diffusée par Sky News


Le jeudi 13 septembre, la chaîne de télévision anglaise Sky News a diffusé des images filmées par Melissa Thompson, l’une des victimes présumées du producteur Harvey Weinstein, lors d’un rendez-vous professionnel avec ce dernier dans les bureaux de la Weinstein Company à New York en 2011. La jeune femme l’accuse de l’avoir violée quelques heures plus tard dans la chambre d’un hôtel.

Dans la vidéo -c’est la webcam de l’ordinateur de Melissa Thompson qui filme-, on voit Harvey Weinstein fermer la porte de son bureau et intimer l’ordre à ses collaborateur·trice·s de ne pas les déranger. Alors que Melissa Thompson s’apprête à lui serrer la main pour le saluer, le producteur américain l’enlace et lui caresse le dos.

Tu es sexy, laisse-moi avoir un peu de toi.

La trentenaire est venue pour présenter un service de vidéo et d’analyse de données de son entreprise. Très rapidement, Harvey Weinstein lui demande s’il peut “flirter” avec elle. Gênée, elle répond: “Hum, on verra, un petit peu.” Plus tard, le producteur revient à la charge de façon très lourde: “Tu es sexy, laisse-moi avoir un peu de toi. Donne-le moi. Ça va aller, tu veux que ça continue?” Ce à quoi Melissa Thompson répond: “Un peu… Attends, c’est un peu trop… C’est un peu trop.” Il lui caresse ensuite l’épaule pendant qu’elle essaye de continuer sa présentation. 

À Sky News, la jeune femme raconte qu’elle s’est dit: “Qu’est-ce que je fais? Comment je me suis retrouvée ici, dans cette situation? […] On aurait dit un prédateur. Ses yeux sont devenus noirs.” Quelques heures plus tard, Melissa Thompson rejoint le producteur au bar d’un hôtel, pensant conclure le deal. Elle assure qu’il l’a emmenée dans une chambre et l’a violée: “Si je me débattais, si je tentais de m’échapper, il se déplaçait pour me bloquer”, confie-t-elle. Melissa Thompson a porté plainte, l’enquête est toujours en cours. 

 

 

J.T.


2. Je ne parle plus à ma mère et je vais bien

Faut-il couper les ponts avec une mère toxique? Celles qui ont franchi le pas ne s’en portent pas forcément plus mal. 
Capture d'écran de la vidéo diffusée par Sky News  - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo diffusée par Sky News

6. Avec “La Voyageuse”, Christina Boixière permet aux femmes seules de parcourir le monde en toute sérénité

Avec sa plateforme en ligne La Voyageuse, Christina Boixière propose de mettre en contact les globe-trotteuses avec des “hébergeuses” de confiance. Comme un J’irais dormir chez vous version sororité. Rencontre avec celle pour qui le voyage est gage d’empowerment. 
Capture d'écran de la vidéo diffusée par Sky News  - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo diffusée par Sky News

7. Inès Jaurena: la footballeuse qui se bat pour démocratiser le foot féminin

À l’orée de la Coupe du monde féminine de football qui se tiendra du 7 juin au 7 juillet dans l’Hexagone, jamais le ballon rond n’a paru aussi accessible aux femmes. Pourtant, l’égal accès au sport préféré des Français·e·s entre les sexes est encore chimérique. Inès Jaurena, joueuse professionnelle, incarne ce combat pour la démocratisation du foot par les femmes, et pour les femmes.
Capture d'écran de la vidéo diffusée par Sky News  - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo diffusée par Sky News