société

Le Cheek Point

Les hommes féministes sont de plus en plus nombreux

On a lu ça pour vous et on vous le conseille. 
Riad Sattouf DR
Riad Sattouf DR

Riad Sattouf DR


Oui, le féminisme est aussi une histoire d’hommes et pas seulement ‘un truc de nanas poilues et méchantes’, rappelle avec humour Ophélie Latil, l’une des porte-parole du collectif féministe Georgette Sand. Les hommes ont joué, jouent et joueront un rôle prépondérant notamment dans la lutte pour l’égalité des sexes dans une société encore dominée par les discriminations, les privilèges et les stéréotypes.

‘À la fin de la IIIème République, les hommes ont commencé à s’impliquer dans les mobilisations féministes à l’image de Léon Richer qui impulse alors une dynamique collective pour le droits des femmes (…)’, comme le souligne le sociologue Alban Jacquemart, auteur de l’ouvrage Les hommes dans les mouvements féministes. La part de ces militants féministes va diminuer et atteindre environ 10% dans les années 30. Ils resteront minoritaires dans les années 70.

S’il est difficile de savoir combien d’hommes se réclament du féminisme aujourd’hui, cet article publié sur le site des Inrocks revient sur les différents visages de ce mouvement qui grandit. 

À lire le plus vite possible sur le site des Inrocks


3. Quand le sexisme de la psychanalyse devient dangereux pour les patient·e·s

Fondée sur des stéréotypes de genre, la psychanalyse véhicule une vision misogyne de la femme. Dénoncé par certain·e·s thérapeutes, le sexisme de la discipline peut s’avérer destructeur pour les patient·e·s.
Riad Sattouf DR - Cheek Magazine
Riad Sattouf DR

4. Pourquoi il faut en finir avec l'expression “frotteur du métro”

Il ne se passe pas une seule semaine sans qu’il surgisse dans la rubrique faits divers: le “frotteur du métro” est toujours là. Mais pourquoi parle-t-on de “frotteur” et pas “d’agresseur”?
Riad Sattouf DR - Cheek Magazine
Riad Sattouf DR