société

Le podcast du jour

“L'Instant M” de Sonia Devillers s'attaque au sexisme dans la pub

Si vous ne deviez écouter qu’un seul podcast aujourd’hui, ce serait L’Instant M de Sonia Devillers sur France Inter, qui s’attaque au sexisme dans la pub. 
Capture d'écran de la vidéo #WomenNotObjects
Capture d'écran de la vidéo #WomenNotObjects

Capture d'écran de la vidéo #WomenNotObjects


Et les hommes, ils jouissent quand ils mangent des chocolats de Noël?” C’est une des questions posées par la journaliste Sonia Devillers dans son émission L’instant M, consacrée ce matin au sexisme dans la publicité. Après une chronique d’Iris Brey réalisée à l’occasion de l’anniversaire de la création du journal La Fronde et dans laquelle elle décrit le paysage médiatique féministe actuel -en citant Cheek, Causette, La Poudre ou Les Glorieuses-, c’est autour d’un rapport publié fin octobre par le CSA que s’articule le programme. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel s’est attelé à analyser 2 000 spots de publicité diffusés sur les 24 chaînes gratuites avant 20 heures. Résultat? L’image de la femme a bien évolué depuis les années 80, mais il reste du chemin à parcourir: “Les stéréotypes et les clichés sont encore très prégnants”, explique l’invitée du jour, Sylvie Pierre-Brossolette, membre du CSA en charge du droit et de l’image des femmes. La spécialiste détaille ensuite que les personnages féminins sont très présents lorsqu’il s’agit de faire la promotion de produits d’hygiène corporelle, d’habillement ou de santé, alors que les hommes apparaissent à l’écran lorsqu’il est question d’argent, d’automobile, d’assurance bancaire, de technologie et de service. Ils sont d’ailleurs souvent représentés comme des “experts […] qui vous expliquent pourquoi votre machine est cassée et comment il faut la réparer”, décrypte Sylvie Pierre-Brossolette. De son côté, la femme est une consommatrice ou une sorte de “garniture”, qui a pour fonction d’attirer le futur acheteur.

Après le constat, le CSA passe à l’action. L’organisme travaille en ce moment à l’élaboration d’une charte d’engagement des annonceurs et agences de publicités pour réduire significativement les représentations stéréotypées d’ici la fin de l’année prochaine. On espère de tout cœur qu’ils vont réussir à faire bouger les lignes.

Margot Cherrid


1. Baftas 2018: la blague féministe de Salma Hayek et le triomphe de Time's Up

Hier soir se déroulait à Londres la 71 ème cérémonie des Bafta. Lors d’une soirée marquée par les soutiens aux femmes victimes de violences sexuelles, Salma Hayek s’en est donné à cœur joie.   
Capture d'écran de la vidéo #WomenNotObjects - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo #WomenNotObjects

2. On a collé des affiches avec Merci Simone, qui expose Simone Veil dans tout Paris

On a suivi les fondatrices de Merci Simone pendant qu’elles partaient tapisser un mur parisien avec le portrait de Simone Veil. Leur collectif de street art féministe veut préserver la mémoire de celle qui a légalisé l’IVG en France.
Capture d'écran de la vidéo #WomenNotObjects - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo #WomenNotObjects

3. Pussypedia, l'encyclopédie du sexe féminin qu'il nous faut absolument

On a lu pour vous cet article de Télérama sur Pussypedia, une encyclopédie du sexe féminin qui devrait voir le jour en 2019, et on vous le conseille fortement. 
Capture d'écran de la vidéo #WomenNotObjects - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo #WomenNotObjects

4. Lena Dunham se confie sur son ablation de l'utérus

On a lu pour vous la lettre ouverte de Lena Dunham sur le site de Vogue, dans laquelle elle revient sur son hystérectomie et on vous la conseille fortement. 
Capture d'écran de la vidéo #WomenNotObjects - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo #WomenNotObjects

5. Naissance par PMA: recherche origines désespérément... ou pas

Dans ce nouvel épisode de notre podcast Il était une fois la PMA, on découvre l’histoire de personnes nées d’un don de gamètes mais aussi celle de gens qui en ont bénéficié pour concevoir un enfant et enfin d’autres qui ont donné. 
Capture d'écran de la vidéo #WomenNotObjects - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo #WomenNotObjects

6. Lean In France: Elle anime le réseau de femmes de Sheryl Sandberg dans l’Hexagone

Depuis trois ans, Insaff El Hassini anime la branche française de Lean In, le réseau que Sheryl Sandberg, à la tête de Facebook, a créé pour encourager la solidarité professionnelle entre femmes. Rencontre.
Capture d'écran de la vidéo #WomenNotObjects - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo #WomenNotObjects

7. “Pour qu'on ne puisse plus dire ‘qui ne dit mot consent’.”

On a lu pour vous cette tribune publiée sur L’Obs en faveur d’un consentement sexuel fixé à 15 ans, signée par les comédien·ne·s Alix Poisson, Mélanie Laurent, Bérénice Bejo, Clovis Cornillac et on vous la conseille fortement. 
Capture d'écran de la vidéo #WomenNotObjects - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo #WomenNotObjects