société

La vidéo du jour

En France, en 2018, certains hôpitaux empêchent encore l'IVG

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait cet extrait de l’émission Quotidien, dans lequel la journaliste Valentine Oberti revient sur ces hôpitaux publics français où le droit à l’IVG n’est pas appliqué.
Capture d'écran de “Quotidien”, DR
Capture d'écran de “Quotidien”, DR

Capture d'écran de “Quotidien”, DR


Nous ne sommes pas là pour retirer des vies.” Voici ce que le docteur Bertrand De Rochambeau, président du Syndicat des gynécologues obstétriciens de France a déclaré à propos de l’IVG au micro de Valentine Oberti, dans une vidéo diffusée mardi 11 septembre dans Quotidien.

On apprend dans l’émission que plusieurs hôpitaux publics français ne permettent pas de pratiquer l’interruption volontaire de grossesse, comme celui du Bailleul dans la Sarthe, de Fougères en Bretagne ou de Montaigu en Vendée. En cause: la clause de conscience inscrite dans la loi française, qui stipule qu’“un médecin ou une sage-femme n’est jamais tenu·e de pratiquer une interruption volontaire de grossesse”, et permet donc au corps médical de refuser l’avortement. Un choix qui peut avoir des conséquences lourdes pour les femmes qui souhaitent avoir accès à l’IVG, comme on le découvre avec la journaliste Sonia Tir, qui, dans une séquence tournée en caméra cachée, se voit proposer de se rendre dans un établissement situé 45 kilomètres plus loin. Plus de quarante ans après la loi Veil, cette enquête démontre à quel point l’IVG n’est malheureusement toujours pas considérée comme un droit à part entière.

 

Margot Cherrid


2. Que disent de notre société les rumeurs de grossesse chez les célébrités?

Jennifer Aniston, Camila Cabello ou encore Rihanna… Nombre de célébrités voient leurs corps et leurs poids scrutés sous tous les angles, dans le but de détecter une éventuelle grossesse. Un procédé ne datant pas d’hier, qui enferme les femmes dans ce que la société attend d’elles.
Capture d'écran de “Quotidien”, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Quotidien”, DR

4. Guillaume Meurice se paye les anti-PMA et c'est très drôle

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Guillaume Meurice qui livre son compte-rendu de la manifestation anti-PMA. 
Capture d'écran de “Quotidien”, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Quotidien”, DR

5. Enora Malagré raconte comment l'endométriose a pu lui gâcher la vie

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait ce témoignage d’Enora Malagré pour le Huffington Post, où elle raconte comment l’endométriose lui a gâché son Festival de Cannes. 
Capture d'écran de “Quotidien”, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Quotidien”, DR

6. Comment la masculinité se redéfinit-elle sur Instagram?

Depuis quelques mois, les comptes Instagram où l’on parle de masculinité se multiplient, ouvrant des espaces de parole bienvenus à l’heure où les injonctions à la virilité ont encore la peau dure. Les bien nommés @tubandes, @lesnouveauxprinces ou encore @lesgarconsparlent sont les nouveaux avatars de cette “masculinité positive” ou “authentique”.
Capture d'écran de “Quotidien”, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Quotidien”, DR

7. Dans “Jouir”, Sarah Barmak démonte les mythes autour de l’orgasme féminin

Les éditions de la Découverte publient dans leur collection Zones Jouir, la traduction de l’enquête de la journaliste canadienne Sarah Barmak. Cette dernière nous explique en quoi la question du plaisir est résolument féministe.
Capture d'écran de “Quotidien”, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Quotidien”, DR