société

Julie Gayet dans un clip choc sur les mariages forcés réalisé par Lisa Azuelos

L’actrice fait une apparition dans un court-métrage choc réalisé par Lisa Azuelos pour dénoncer les mariages forcés. 
Capture d'écran
Capture d'écran

Capture d'écran


14 millions de cris, c’est le nom de ce film qui va forcément marquer les esprits. Réalisé par Lisa Azuelos (Comme t’y es belle, LOL) à l’occasion de la Journée internationale de la femme, le court-métrage de quatre minutes dénonce les mariages forcés, une pratique qui concerne “14 millions de filles mineures tous les ans dans le monde”, comme l’indique la réalisatrice dans la description qui accompagne le clip sur YouTubeEt d’ajouter: “Ce film est mon cri à moi pour que l’on puisse entendre le leur. Et que cesse l’idée que cela puisse être une normalité.

Au cours de ces quatre minutes, on voit une enfant s’apprêter avec l’aide de sa mère, jouée par Julie Gayet, pour se rendre à une cérémonie dont elle -et les spectateurs- ignore la nature. Les deux femmes retrouvent ensuite le père, interprété par Alexandre Astier, et le trio se rend dans une mairie parisienne. On vous laisse découvrir la suite ci-dessous.



2. Dans son restaurant nantais, Flore Lelièvre emploie des personnes porteuses de trisomie 21

Depuis 2016, Flore Lelièvre engage des personnes atteintes de trisomie 21 dans son restaurant Le Reflet, au centre de Nantes. A même pas trente ans, l’entrepreneuse propose une alternative inclusive à une “vie active” dont le handicap est trop souvent absent.  
Capture d'écran - Cheek Magazine
Capture d'écran

3. Pourquoi les casseurs sont-ils, en grande majorité, des hommes?

Si vous ne deviez écouter qu’un podcast aujourd’hui, ce serait celui des Couilles sur la table consacré à l’absence de femmes au sein des casseurs dans les manifestations et à la violence d’Etat, considérée comme viriliste.
Capture d'écran - Cheek Magazine
Capture d'écran

7. Les femmes chez les gilets jaunes: une visibilisation historique?

On a lu pour vous cet article de TV5 Monde, dans lequel la journaliste Isabelle Mourgere s’intéresse à la place des femmes dans les manifestations des gilets jaunes. 
Capture d'écran - Cheek Magazine
Capture d'écran