société

Julie Gayet dans un clip choc sur les mariages forcés réalisé par Lisa Azuelos

L’actrice fait une apparition dans un court-métrage choc réalisé par Lisa Azuelos pour dénoncer les mariages forcés. 
Capture d'écran
Capture d'écran

Capture d'écran


14 millions de cris, c’est le nom de ce film qui va forcément marquer les esprits. Réalisé par Lisa Azuelos (Comme t’y es belle, LOL) à l’occasion de la Journée internationale de la femme, le court-métrage de quatre minutes dénonce les mariages forcés, une pratique qui concerne “14 millions de filles mineures tous les ans dans le monde”, comme l’indique la réalisatrice dans la description qui accompagne le clip sur YouTubeEt d’ajouter: “Ce film est mon cri à moi pour que l’on puisse entendre le leur. Et que cesse l’idée que cela puisse être une normalité.

Au cours de ces quatre minutes, on voit une enfant s’apprêter avec l’aide de sa mère, jouée par Julie Gayet, pour se rendre à une cérémonie dont elle -et les spectateurs- ignore la nature. Les deux femmes retrouvent ensuite le père, interprété par Alexandre Astier, et le trio se rend dans une mairie parisienne. On vous laisse découvrir la suite ci-dessous.



3. Turquie: Sule Çet, le visage des violences faites aux femmes

En Turquie s’est achevé le premier procès dans l’affaire du probable meurtre de Sule Çet, 23 ans, étudiante à Ankara. La jeune femme aurait été jetée du 20ème étage d’un immeuble de bureaux. Son cas, ultra-médiatisé, est en passe de devenir le symbole contre les violences faites aux femmes dans le pays.
Capture d'écran - Cheek Magazine
Capture d'écran

4. Alice Coffin: La Ligue du LOL “renvoie à l'élimination de toute une partie des journalistes”

Horrifiée mais “pas étonnée” par les révélations concernant la Ligue du LOL, la journaliste engagée Alice Coffin a accepté de se prêter au jeu des 3 questions et de nous livrer son point de vue sur l’affaire. On a parlé discrimination, journalisme et féminisme.  
Capture d'écran - Cheek Magazine
Capture d'écran

5. Houda Benyamina, réalisatrice engagée qui veut démocratiser le cinéma

Elles sont médecins, ingénieures, réalisatrices ou militantes. Pour la première fois cette année, la Région Île-de-France a voulu célébrer ces Franciliennes qui s’engagent et font bouger les lignes. Les trophées ellesdeFrance les ont récompensées pour leur courage, ou pour leurs actions menées dans le domaine de l’innovation, de la création, de la solidarité. Nous avons rencontré ces femmes extraordinaires: cette semaine, on vous présente la réalisatrice Houda Benyamina, prix de la création.
Capture d'écran - Cheek Magazine
Capture d'écran