cheek_societe_habillage_desktop

société

La vidéo du jour

Les Français ne connaissent rien à la culture asiatique et le mag Koï va y remédier

Si vous ne deviez voir qu’une vidéo aujourd’hui, ce serait ce micro-trottoir sur la culture asiatique et les clichés qui lui sont associés, tourné par la créatrice du magazine Koï à paraître à la rentrée.
Les Français ne connaissent rien à la culture asiatique et le mag Koï va y remédier

D’où vient le nem? Quelle est la capitale du Vietnam? Qui sont les cinq personnalités françaises d’origine asiatique les plus connues? À ces questions apparemment faciles, il n’est pas si aisé de répondre, comme le montre ce micro-trottoir avec humour. C’est exactement pour cette raison que la journaliste Julie Hamaïde, collaboratrice de Cheek Magazine, a décidé de lancer à la rentrée son magazine, Koï, spécialisé sur la culture et la communauté asiatique de France, encore trop peu visible dans les médias. “Koï, c’est le terme japonais pour dire carpe. La carpe remonte le courant, elle symbolise la force, la persévérance, la virilité”, explique la jeune femme.

Pour mener à bien son projet, Julie Hamaïde fait dans un premier temps appel au soutien financier des internautes via une collecte Kisskissbankbank, qu’elle vient de mettre en ligne. Objectif: 16 000€ à réunir en 30 jours, pour pouvoir réaliser et imprimer le premier numéro d’ici la fin de l’été. Soutenue notamment par Le Haut Conseil des Asiatiques de France, Julie Hamaïde a une ambition claire pour son magazine: “Que tous les Français s’approprient Koï, soit parce qu’ils se retrouvent enfin dans les pages d’un magazine, soit parce qu’ils sont curieux des cultures asiatiques, soit parce qu’ils veulent en apprendre un peu plus sur leurs voisins.”

 

Samia Kidari


3. Sandrine Lecointe aide à reboiser Madagascar grâce à des cosmétiques naturels

La jeune entrepreneure franco-malgache a lancé Madagas’Care, une ligne de cosmétiques aux extraits de plantes de Madagascar qui réinvestit une partie des bénéfices dans la protection de l’environnement dans son île d’origine.
Sandrine Lecointe aide à reboiser Madagascar grâce à des cosmétiques naturels - Cheek Magazine

5. Delphine Horvilleur: “Les religions doivent encore trouver leur pensée féministe critique”

Delphine Horvilleur est l’une des rares femmes rabbins en France et publie aujourd’hui Des mille et une façons d’être juif ou musulman, cosigné avec l’islamologue Rachid Benzine. Ils proposent dans cet ouvrage de renouveler et moderniser l’approche des traditions religieuses. 
Delphine Horvilleur: “Les religions doivent encore trouver leur pensée féministe critique” - Cheek Magazine

6. Dans deux podcasts saisissants, France Culture interroge la notion de consentement

On a écouté sur France Culture cette série de podcasts intitulée Consentement, qui rassemble les témoignages de femmes sexuellement abusées, mais qui ont du mal à utiliser le mot “viol” pour décrire ce qu’elles ont subi, et on vous la conseille fortement. 
Dans deux podcasts saisissants, France Culture interroge la notion de consentement - Cheek Magazine