société

Le Cheek Point

Lena Dunham et Sheryl Sandberg encouragent l’entraide entre les femmes

À l’occasion du lancement de sa campagne Together Women Can, on a lu cette interview de Sheryl Sandberg par Lena Dunham et on vous la conseille.  
Collage by Emma Dajska, photo by Allan Zepeda
Collage by Emma Dajska, photo by Allan Zepeda

Collage by Emma Dajska, photo by Allan Zepeda


Cette campagne rend hommage au pouvoir des femmes qui s’entraident. Il existe un mythe selon lequel les femmes ne soutiennent pas les autres femmes. C’est tout simplement faux. En réalité, les femmes accomplissent de grandes choses quand elles se soutiennent les unes les autres. (…)

Je suis très enthousiasmée par cette campagne parce que nous devons reconnaître et faire savoir à quel point les femmes s’entraident. Kerry Washington parle de l’impact que Shonda Rhimes a eu sur sa carrière. Toi, Lena, tu as parlé de ton association créative avec Jenni (Ndlr : Konner, avec qui elle a notamment lancé Lenny). La vice-présidente de Facebook Lori Goler et moi travaillons ensemble chez Facebook depuis 8 ans. Quand on regarde les femmes qui réussissent, elles sont entourées de femmes qui les ont soutenues, et elles sont arrivées là où elles sont grâce à ces femmes.”

Quand Sheryl Sandberg, la numéro 2 de Facebook, lance une campagne intitulée Together Women Can pour encourager l’entraide et la solidarité entre les femmes, elle peut évidemment compter sur le soutien de Lena Dunham, l’une des personnalités les plus engagées sur le sujet au sein de sa génération. Cette dernière apparaît dans la vidéo de la campagne, aux côtés, entre autres, d’Emma Watson, Selena Gomez ou Serena Williams. Logiquement, elle interviewe donc elle-même Sheryl Sandberg dans sa dernière newsletter Lenny, l’occasion pour les deux femmes de revenir sur leurs cheminements personnels et sur la puissance des liens qu’elles ont noués avec d’autres femmes.

À lire le plus vite possible en VO sur le site de Lenny.


4. Quand le sexisme de la psychanalyse devient dangereux pour les patient·e·s

Fondée sur des stéréotypes de genre, la psychanalyse véhicule une vision misogyne de la femme. Dénoncé par certain·e·s thérapeutes, le sexisme de la discipline peut s’avérer destructeur pour les patient·e·s.
Collage by Emma Dajska, photo by Allan Zepeda - Cheek Magazine
Collage by Emma Dajska, photo by Allan Zepeda

5. Pourquoi il faut en finir avec l'expression “frotteur du métro”

Il ne se passe pas une seule semaine sans qu’il surgisse dans la rubrique faits divers: le “frotteur du métro” est toujours là. Mais pourquoi parle-t-on de “frotteur” et pas “d’agresseur”?
Collage by Emma Dajska, photo by Allan Zepeda - Cheek Magazine
Collage by Emma Dajska, photo by Allan Zepeda