société

Portfolio / Marc Erwin Babej

Les Chernogirls, le nouveau visage de l’Ukraine

Avec sa série Chernogirls, le photographe Marc Erwin Babej s’intéresse à la double identité de l’Ukraine. Les jeunes femmes de Tchernobyl, shootées en août 2013, incarnent cette rupture avec le lourd passé d’une ville marquée par la catastrophe.
© Marc Erwin Babej
© Marc Erwin Babej

© Marc Erwin Babej


Né en Allemagne et installé aux États-Unis, Marc Erwin Babej est journaliste de formation mais a toujours fait de la photo parallèlement à ses activités éditoriales. Sa réflexion porte sur les contradictions intérieures et extérieures, et sur les coexistences compliquées. Sa série, intitulée Chernogirls, reflète ainsi la double identité de l’Ukraine, à la fois très nostalgique de son passé et encore très marquée par l’ère soviétique, en étant également tournée vers l’avenir. Les jeunes femmes de la ville de Tchernobyl, photographiées en août 2013, incarnent selon Marc Erwin Babej cette rupture avec le lourd passé d’une ville marquée par la catastrophe. Élevées au sein du système soviétique, elles n’en sont pas les produits. Émancipées, diplômées, individualistes, insoumises, les Chernogirls écrivent, selon le photographe, le futur de leur pays.

Myriam Levain

Portfolio Marc Erwin Babej Chernogirls

Portfolio Marc Erwin Babej Chernogirls

Portfolio Marc Erwin Babej Chernogirls

Portfolio Marc Erwin Babej Chernogirls

Portfolio Marc Erwin Babej Chernogirls

Portfolio Marc Erwin Babej Chernogirls

Portfolio Marc Erwin Babej Chernogirls

Portfolio Marc Erwin Babej Chernogirls

Portfolio Marc Erwin Babej Chernogirls

Portfolio Marc Erwin Babej Chernogirls

Portfolio Marc Erwin Babej Chernogirls

 Portfolio Marc Erwin Babej Chernogirls

© Marc Erwin Babej

 


2. Un podcast qui démonte les a priori de la grossophobie

Alors que la Ville de Paris organise aujourd’hui une journée de lutte contre la grossophobie, on vous recommande ce podcast qui démonte pas mal d’idées reçues sur un sujet, qui, une fois de plus, enferme les femmes dans leur corps. 
© Marc Erwin Babej - Cheek Magazine
© Marc Erwin Babej

3. La self-défense féminine, un moyen de reconquérir sa place dans la rue

Victimes de harcèlement, d’agressions ou simplement en quête d’assurance dans l’espace public, ces 11 jeunes femmes ont choisi de suivre un stage de self-défense pour en finir avec le sentiment de vulnérabilité. On a passé deux week-ends avec ces apprenties guerrières.  
© Marc Erwin Babej - Cheek Magazine
© Marc Erwin Babej