société

Le Cheek Point

Prévention sexuelle chez les lesbiennes: le grand vide

On a lu pour vous cet article de RTL Girls sur les stéréotypes qui entourent la sexualité lesbienne et ont un impact sur la santé des femmes homosexuelles et on vous le recommande fortement.
Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux, © Wild Bunch Distribution
Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux, © Wild Bunch Distribution

Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux, © Wild Bunch Distribution


Les femmes lesbiennes sont les grandes absentes de la prévention’, explique Coraline Delebarre à RTL Girls. ‘Il n’y a aucun moyen de prévention et elles ne se sentent pas concernées.’ Pourtant, des études anglo-saxonnes et quelques études françaises montrent très bien qu’il existe des risques spécifiques: ‘Le développement d’un cancer du col de l’utérus, un suivi gynécologique restreint et une prévalence des infections sexuellement transmissibles’, détaille à RTL Girls Coraline Delebarre. Problème, le personnel de santé comme les femmes lesbiennes ont intégré cette idée selon laquelle ‘leur sexualité n’est pas à risque’. […]

Ces problématiques ne sont pas considérées comme relevant d’un problème de santé publique’, avance la gynécologue-sexologue [Coraline Delebarre]. ‘La proportion de VIH chez les femmes lesbiennes n’est pas assez importante en comparaison avec celle des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes.’ […] Des spécialistes refusent par exemple de pratiquer des frottis sur des femmes lesbiennes ‘parce que dans l’imaginaire collectif elles n’ont pas de rapports sexuels avec pénétration et encore moins avec des hommes’, détaille Coraline Delebarre.

Dans l’article Sexe: quand les clichés sur le sexe lesbien affectent la santé des femmes, publié hier sur le site de RTL Girls, la journaliste Arièle Bonte s’intéresse à la prévention sexuelle chez les lesbiennes. Grâce aux explications de la sexologue et gynécologue Coraline Delebarre, on apprend que la sexualité entre femmes est parfois perçue comme une “sous-sexualité”, qui exclurait la pénétration et comporterait moins de risques de transmission d’infections sexuellement transmissibles. Un condensé d’idées reçues qui dissuadent malheureusement les femmes homosexuelles de pousser les portes des cabinets de gynécologie.

À lire le plus vite possible sur le site de RTL Girls.


2. PMA pour toutes: pour le comité d'éthique, c'est un grand oui

On a lu pour vous cet article de Libération sur l’avis favorable rendu ce mardi 25 septembre par le comité d’éthique sur la PMA pour toutes et on vous le conseille. 
Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux, © Wild Bunch Distribution - Cheek Magazine
Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux, © Wild Bunch Distribution

3. Comment l’astrologie est-elle devenue un outil de résistance féministe?

Mêmes en série, classements par signes, podcasts et applications smartphone dédiées… Les références à l’astrologie sont désormais partout sur Internet. Brisant les codes de l’horoscope traditionnel et binaire, le renouveau 2.0 féministe et queer de cette pratique ancestrale a beaucoup plus à proposer qu’amour et fortune.
Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux, © Wild Bunch Distribution - Cheek Magazine
Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux, © Wild Bunch Distribution

5. Miroir Miroir, le podcast qui pulvérise les standards de beauté imposés par la société

Si vous ne deviez écouter qu’un seul podcast aujourd’hui, ce serait le premier épisode de Miroir Miroir, un podcast “sur les représentations, la beauté, le corps, et les normes portées par les médias, la société ou le regard des autres”. 
Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux, © Wild Bunch Distribution - Cheek Magazine
Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux, © Wild Bunch Distribution

7. Comment Reni Eddo-Lodge est devenue la voix de l'anti-racisme en Grande-Bretagne

Son essai Le Racisme est un problème de blancs est depuis des mois en tête des ventes outre-Manche et a lancé un vrai débat national en plein Brexit. Rencontre avec Reni Eddo-Lodge, une autrice déterminée à faire changer les mentalités.
Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux, © Wild Bunch Distribution - Cheek Magazine
Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux, © Wild Bunch Distribution