société

#LesPrincessesOntDesPoils, le hashtag qui fait du bien (et qui fait débat)

#LesPrincessesOntDesPoils, c’est le nouveau hashtag apparu sur Twitter il y a deux jours sous lequel les femmes postent des photos d’elles avec leurs poils. 
Twitter/@guy_notaguy
Twitter/@guy_notaguy

Twitter/@guy_notaguy


Depuis deux jours, le hashtag #LesPrincessesOntDesPoils fait beaucoup réagir sur Twitter. Lancé par la jeune Adèle Labo, 16 ans, pour décomplexer les femmes par rapport à leurs poils, il encourage ces dernières à poster des photos d’elles avec leurs poils.

Au Huffington Post, Adèle Labo explique sa démarche: “Ça me touche. Quand j’étais petite, en primaire ou au collège, on me faisait beaucoup de remarques qui m’ont blessée.” Avec ce hashtag, elle avait “envie d’aller plus loin, d’être libérée”. 

Pas mal de femmes ont joué le jeu et y sont donc allées de leur contribution. La preuve en images avec ces jambes et ces aisselles poilues: 

 

 

D’autres ont décidé de tourner le hashtag #LesPrincessesOntDesPoils en dérision:

 

Mais ce hashtag n’a évidemment pas fait l’unanimité -comme à chaque fois que le sujet des poils féminins est abordé d’ailleurs- et les haters se sont également déchaînés -avec une finesse extrême:

Julia Tissier


2. Que disent de notre société les rumeurs de grossesse chez les célébrités?

Jennifer Aniston, Camila Cabello ou encore Rihanna… Nombre de célébrités voient leurs corps et leurs poids scrutés sous tous les angles, dans le but de détecter une éventuelle grossesse. Un procédé ne datant pas d’hier, qui enferme les femmes dans ce que la société attend d’elles.
Twitter/@guy_notaguy - Cheek Magazine
Twitter/@guy_notaguy

4. Guillaume Meurice se paye les anti-PMA et c'est très drôle

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Guillaume Meurice qui livre son compte-rendu de la manifestation anti-PMA. 
Twitter/@guy_notaguy - Cheek Magazine
Twitter/@guy_notaguy

5. Enora Malagré raconte comment l'endométriose a pu lui gâcher la vie

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait ce témoignage d’Enora Malagré pour le Huffington Post, où elle raconte comment l’endométriose lui a gâché son Festival de Cannes. 
Twitter/@guy_notaguy - Cheek Magazine
Twitter/@guy_notaguy

6. Comment la masculinité se redéfinit-elle sur Instagram?

Depuis quelques mois, les comptes Instagram où l’on parle de masculinité se multiplient, ouvrant des espaces de parole bienvenus à l’heure où les injonctions à la virilité ont encore la peau dure. Les bien nommés @tubandes, @lesnouveauxprinces ou encore @lesgarconsparlent sont les nouveaux avatars de cette “masculinité positive” ou “authentique”.
Twitter/@guy_notaguy - Cheek Magazine
Twitter/@guy_notaguy

7. Dans “Jouir”, Sarah Barmak démonte les mythes autour de l’orgasme féminin

Les éditions de la Découverte publient dans leur collection Zones Jouir, la traduction de l’enquête de la journaliste canadienne Sarah Barmak. Cette dernière nous explique en quoi la question du plaisir est résolument féministe.
Twitter/@guy_notaguy - Cheek Magazine
Twitter/@guy_notaguy