société

#LesPrincessesOntDesPoils, le hashtag qui fait du bien (et qui fait débat)

#LesPrincessesOntDesPoils, c’est le nouveau hashtag apparu sur Twitter il y a deux jours sous lequel les femmes postent des photos d’elles avec leurs poils. 
Twitter/@guy_notaguy
Twitter/@guy_notaguy

Twitter/@guy_notaguy


Depuis deux jours, le hashtag #LesPrincessesOntDesPoils fait beaucoup réagir sur Twitter. Lancé par la jeune Adèle Labo, 16 ans, pour décomplexer les femmes par rapport à leurs poils, il encourage ces dernières à poster des photos d’elles avec leurs poils.

Au Huffington Post, Adèle Labo explique sa démarche: “Ça me touche. Quand j’étais petite, en primaire ou au collège, on me faisait beaucoup de remarques qui m’ont blessée.” Avec ce hashtag, elle avait “envie d’aller plus loin, d’être libérée”. 

Pas mal de femmes ont joué le jeu et y sont donc allées de leur contribution. La preuve en images avec ces jambes et ces aisselles poilues: 

 

 

D’autres ont décidé de tourner le hashtag #LesPrincessesOntDesPoils en dérision:

 

Mais ce hashtag n’a évidemment pas fait l’unanimité -comme à chaque fois que le sujet des poils féminins est abordé d’ailleurs- et les haters se sont également déchaînés -avec une finesse extrême:

Julia Tissier


2. Je ne parle plus à ma mère et je vais bien

Faut-il couper les ponts avec une mère toxique? Celles qui ont franchi le pas ne s’en portent pas forcément plus mal. 
Twitter/@guy_notaguy - Cheek Magazine
Twitter/@guy_notaguy

6. Avec “La Voyageuse”, Christina Boixière permet aux femmes seules de parcourir le monde en toute sérénité

Avec sa plateforme en ligne La Voyageuse, Christina Boixière propose de mettre en contact les globe-trotteuses avec des “hébergeuses” de confiance. Comme un J’irais dormir chez vous version sororité. Rencontre avec celle pour qui le voyage est gage d’empowerment. 
Twitter/@guy_notaguy - Cheek Magazine
Twitter/@guy_notaguy

7. Inès Jaurena: la footballeuse qui se bat pour démocratiser le foot féminin

À l’orée de la Coupe du monde féminine de football qui se tiendra du 7 juin au 7 juillet dans l’Hexagone, jamais le ballon rond n’a paru aussi accessible aux femmes. Pourtant, l’égal accès au sport préféré des Français·e·s entre les sexes est encore chimérique. Inès Jaurena, joueuse professionnelle, incarne ce combat pour la démocratisation du foot par les femmes, et pour les femmes.
Twitter/@guy_notaguy - Cheek Magazine
Twitter/@guy_notaguy