société

La vidéo du jour

Un #MeToo argentin lancé après qu'une actrice raconte son viol en vidéo

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Loopsider sur le mouvement #MiraComoNosPonemos.
Capture d'écran YouTube
Capture d'écran YouTube

Capture d'écran YouTube


Je continuais à lui dire que ses enfants avaient mon âge, il s’en fichait.” Dans une vidéo publiée le 13 décembre, Loopsider propose un extrait d’une vidéo de Thelma Fardin, dans laquelle l’actrice argentine raconte le viol dont elle a été victime à l’âge de 16 ans. En larmes et face caméra, elle accuse l’acteur et chanteur Juan Darthès, et insiste sur une phrase qu’il aurait répétée plusieurs fois au moment des faits: “Regarde l’état dans lequel tu me mets”, en parlant de son érection.

Son témoignage, largement partagé sur les réseaux sociaux, a convaincu un collectif de 400 comédiennes de lancer sur Twitter le hashtag #MiraComoNosPonemos, “regarde dans quel état tu nous mets”, en français. Une initiative que les médias n’hésitent pas à comparer au mouvement #MeToo et auquel on souhaite le même succès.

 


2. Quand le sexisme de la psychanalyse devient dangereux pour les patient·e·s

Fondée sur des stéréotypes de genre, la psychanalyse véhicule une vision misogyne de la femme. Dénoncé par certain·e·s thérapeutes, le sexisme de la discipline peut s’avérer destructeur pour les patient·e·s.
Capture d'écran YouTube - Cheek Magazine
Capture d'écran YouTube

3. Pourquoi il faut en finir avec l'expression “frotteur du métro”

Il ne se passe pas une seule semaine sans qu’il surgisse dans la rubrique faits divers: le “frotteur du métro” est toujours là. Mais pourquoi parle-t-on de “frotteur” et pas “d’agresseur”?
Capture d'écran YouTube - Cheek Magazine
Capture d'écran YouTube

7. Nasreen Sheikh, la jeune activiste népalaise en guerre contre les sweatshops

Promise à un mariage forcé, exploitée dans un atelier de confection, Nasreen Sheik a déjoué les pronostics pour devenir une activiste féministe et une cheffe d’entreprise. Tout en aidant les femmes népalaises à s’émanciper, elle enjoint les consommateur·rice·s occidentaux·les et les multinationales à se responsabiliser.
Capture d'écran YouTube - Cheek Magazine
Capture d'écran YouTube