société

La vidéo du jour

“Quand je suis dans la rue, je n'aime pas qu'on vienne me dire ce qu'on pense de mon physique”

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait le premier épisode d’une série de Brut x Les Jours intitulé #MeToo, la révolte d’une génération
DR
DR

DR


Quand je suis dans la rue, je n’aime pas qu’on vienne me dire ce qu’on pense de mon physique. Je n’ai pas à me faire harceler. Je n’ai pas envie d’écouter cette personne. Je n’ai pas à subir ce qu’elle pense de moi, même si c’est un compliment.” Voilà ce qu’affirme Carla, 19 ans, étudiante en arts du spectacle à Nanterre, dans le premier épisode d’une série de vidéos signée Brut x Les Jours, intitulé #MeToo, la révolte d’une génération.

Avec Mélissa, Sarah et Alice, étudiantes elles aussi à Nanterre, Carla raconte comment le mouvement #MeToo est devenu “le combat de leur génération”, comme on peut le lire sur le site des Jours qui suit ces quatre jeunes femmes depuis la rentrée universitaire pour parler avec elles études, travail, amour ou encore engagement.

 

Julia Tissier


4. Christelle Delarue, la “Lionne” qui combat le sexisme dans la pub

Après une campagne d’affichage sauvage retentissante et alors que Les Lions de Cannes, grand raout publicitaire organisé sur la Croisette, ont lieu cette semaine, on s’est entretenues avec Christelle Delarue, fondatrice de l’agence de pub féministe Mad&Women et de l’association de lutte contre le sexisme Les Lionnes.
DR  - Cheek Magazine
DR

7. “Tombeur” versus “salope”: pourquoi il est urgent de mettre un terme au tabou de l'infidélité féminine

Si la diabolisation des femmes infidèles au sein des couples hétérosexuels remonte à plusieurs millénaires, elle a toujours cours en 2019. Entre le cliché de la “salope” qui ne se respecte pas et celui de la femme qui ne trompe que si elle se sent délaissée, pourquoi l’infidélité masculine a-t-elle toujours été bien mieux tolérée socialement? Décryptage.
DR  - Cheek Magazine
DR