société

Le podcast du jour

Miroir Miroir, le podcast qui pulvérise les standards de beauté imposés par la société

Si vous ne deviez écouter qu’un seul podcast aujourd’hui, ce serait le premier épisode de Miroir Miroir, un podcast “sur les représentations, la beauté, le corps, et les normes portées par les médias, la société ou le regard des autres”. 
DR
DR

DR


Qu’est-ce que je vois dans ce miroir qui me reflète? Est-ce que j’aime ce corps, ce visage, ces cheveux, cette couleur de peau? Trop grosse, trop mince, pas la bonne taille de pantalon, trop petite, trop foncée ou trop crépue, les critères de beauté imposés par la société sont aussi nombreux que les complexes physiques qu’elle crée chez chacun, mais surtout chacune d’entre nous.” Dans ce nouveau podcast produit par Binge Audio et intitulé Miroir Miroir, la journaliste Jennifer Padjemi essaye de “comprendre comment la société nous a tous, mais surtout toutes, entraîné·e·s dans ce tourbillon de mal-être” et de trouver, avec la présence d’invité·e·s, des outils pour déconstruire les critères de beauté imposés par les autres. 

Dans le premier épisode, diffusé le 18 septembre dernier, Jennifer Padjemi reçoit l’autrice et journaliste Gabrielle Deydier, à qui l’on doit l’excellent ouvrage On ne naît pas grosse, pour parler grossophobie, ce “fait de discriminer les personnes en fonction de leur poids, et de leur surpoids plus précisément”. Cette dernière raconte ses difficultés à marcher, à s’habiller, évoque le regard des autres, leurs remarques, et parle aussi de la “fat acceptance”. Vous pouvez écouter tout ça juste ici:

 

J.T.


1. Avec Super Marché, Monia Sbouai fait de l'upcycling sa marque de fabrique

Fondatrice de la marque de vêtements Super Marché, Monia Sbouai pratique l’upcycling. Après avoir parcouru les friperies parisiennes, elle transforme ses trouvailles en trench chic ou en combinaison décontractée. Rencontre. 
DR - Cheek Magazine
DR

4. Dans son restaurant nantais, Flore Lelièvre emploie des personnes porteuses de trisomie 21

Depuis 2016, Flore Lelièvre engage des personnes atteintes de trisomie 21 dans son restaurant Le Reflet, au centre de Nantes. A même pas trente ans, l’entrepreneuse propose une alternative inclusive à une “vie active” dont le handicap est trop souvent absent.  
DR - Cheek Magazine
DR

5. Pourquoi les casseurs sont-ils, en grande majorité, des hommes?

Si vous ne deviez écouter qu’un podcast aujourd’hui, ce serait celui des Couilles sur la table consacré à l’absence de femmes au sein des casseurs dans les manifestations et à la violence d’Etat, considérée comme viriliste.
DR - Cheek Magazine
DR