société

La vidéo du jour

Les candidates à Miss Pérou 2018 dénoncent les féminicides pendant la cérémonie

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Brut, dans laquelle les finalistes du concours de beauté évoquent les violences sexistes de leur pays à la place d’énoncer leurs mensurations.
Les candidates à Miss Pérou 2018 dénoncent les féminicides pendant la cérémonie

Mes mensurations sont… 2 202 cas de féminicides durant les neuf dernières années dans mon pays.” Voilà comment, dimanche dernier, les candidates à l’élection de Miss Pérou 2018, ont répondu à une question du concours de beauté auquel elles participaient. En direct, les 23 finalistes ont tour à tour pris la parole, au moment où elles annoncent traditionnellement leurs mensurations, pour évoquer les statistiques glaçantes des violences faites aux femmes dans leur pays. “Une fillette meurt toutes les dix minutes à cause de l’exploitation sexuelle”, a affirmé par exemple Samantha Batallanos, suivie par Juana Acevedo qui a déclaré que “plus de 70% des femmes [du Pérou] sont victimes de harcèlement de rue.

Jessica Newton, Miss Pérou 1987 et organisatrice de l’édition de cette année, est à l’origine de cette initiative féministe. Elle a expliqué à Buzzfeed que “ceux qui ne dénoncent pas [les violences faites aux femmes] et ceux qui ne font rien pour que cela cesse se rendent complices. Les femmes peuvent se balader nues si elles le désirent. Nues. C’est une décision personnelle. […] Si je me balade en maillot de bain, je suis aussi décente qu’une femme qui a choisi de s’habiller en robe de soirée”.

Un moment de télévision poignant, qui nous rappelle que le féminicide est un fléau concernant les femmes du monde entier.

Margot Cherrid


2. Quand Simone Veil protestait contre l'absence de femmes au Panthéon

Alors que son entrée au Panthéon est annoncée pour juillet, une vidéo datant de 1992, montre Simone Veil s’insurger de l’absence de femmes dans la célèbre demeure des “grands hommes”. 36 ans plus tard, la boucle est bouclée. 
Quand Simone Veil protestait contre l'absence de femmes au Panthéon - Cheek Magazine

5. Elle réalise une carte du féminicide en Colombie pour en montrer l'étendue

Sandra Suarez, jeune Colombienne de Bogota, réalise actuellement une carte Google des féminicides qui frappent son pays, où le meurtre des femmes est reconnu comme tel par la justice mais encore trop souvent minimisé par l’opinion publique. 
Elle réalise une carte du féminicide en Colombie pour en montrer l'étendue - Cheek Magazine

7. On a collé des affiches avec Merci Simone, qui expose Simone Veil dans tout Paris

On a suivi les fondatrices de Merci Simone pendant qu’elles partaient tapisser un mur parisien avec le portrait de Simone Veil. Leur collectif de street art féministe veut préserver la mémoire de celle qui a légalisé l’IVG en France.
On a collé des affiches avec Merci Simone, qui expose Simone Veil dans tout Paris - Cheek Magazine