cheek_cequisepasseailleurs_habillage_desktop

Ce qui se passe ailleurs

Grande-Bretagne

Elle remplace son bikini par un caftan lors de la finale anglaise de Miss Univers

La britannique Muna Jama est devenue cet été la première participante à un concours de beauté à ne pas porter le sacro-saint bikini pendant la compétition.
Instagram / @ms_munajama
Instagram / @ms_munajama

Instagram / @ms_munajama


Le mannequin britannique Muna Jama est entré dans l’histoire cet été, en devenant la première participante à un concours de beauté n’ayant pas porté de bikini. Cette jeune femme a en effet obtenu le droit de participer à la compétition et de porter un caftan coloré à la place du traditionnel micro-maillot des aspirantes Miss. Comme elle l’avait expliqué à la presse anglaise avant le concours, “je ne mets jamais de bikini à la plage, je ne vois pas pourquoi je devrais en porter un pour gagner des points à un concours de beauté.” 

Muna Jama s’était déjà inscrite à Miss Univers il y a deux ans, mais avait finalement renoncé à cause de l’épreuve du maillot de bain. La start-uppeuse, d’origine somalienne et engagée en faveur des droits des réfugiés et contre les maltraitances envers les enfants, a décidé de faire valoir son point de vue auprès des organisateurs, et a obtenu gain de cause, faisant valoir que cette épreuve était contraire à ses convictions religieuses. Même si elle n’a pas remporté la compétition, qui s’est déroulée le 25 juillet dernier, Muna Jama a exprimé sa joie sur son compte Instagram: “Ce moment a prouvé que j’étais capable de presque tout, et que les limites n’attendaient qu’à être repoussées. Je remercie tous ceux qui m’ont soutenue et ont cru en ma vision.” Une première dans l’histoire des concours de beauté, qui ouvrira sans doute la voie à d’autres participantes ailleurs dans le monde.

Myriam Levain


1. Un robot sexuel doté d'un mode “résistance” encouragerait la culture du viol

L’entreprise de robotique américaine True Companion a commercialisé des robots sexuels dotés d’une intelligence artificielle avec un mode “résistance” qui encouragerait la culture du viol. Une innovation qui fait polémique. 
Instagram / @ms_munajama - Cheek Magazine
Instagram / @ms_munajama

5. Nombreux hommages à Maryam Mirzakhani, première mathématicienne à avoir remporté la médaille Fields

Suite à son décès prématuré, personnalités et médias iraniens ont rendu hommage à la grande chercheuse en mathématiques Maryam Mirzakhani, s’autorisant même à utiliser des photos où ses cheveux sont visibles, dans un pays où les femmes doivent constamment être voilées.  
Instagram / @ms_munajama - Cheek Magazine
Instagram / @ms_munajama

7. À Jérusalem, les femmes resteront à l'écart au mur des Lamentations

Alors que le gouvernement israélien avait promis de créer un espace mixte au mur des Lamentations, à Jérusalem, il est revenu hier sur cet engagement, suscitant la déception de nombreuses femmes à travers le monde.
Instagram / @ms_munajama - Cheek Magazine
Instagram / @ms_munajama