société

“Ferme ta gueule”: Nadia Daam s’insurge contre le sexisme bienveillant du 8 mars

Invitée dans l’émission Quotidien, la journaliste s’est attaquée aux tweets publiés par l’humoriste Monsieur Poulpe et l’animatrice de télévision Karine Le Marchand.
Nadia Daam sur le plateau de “Quotidien”, DR
Nadia Daam sur le plateau de “Quotidien”, DR

Nadia Daam sur le plateau de “Quotidien”, DR


On pouvait s’attendre à avoir un 8 mars qui avait un peu plus de gueule que les autres années, et en fait, on a eu the same old shit: les mêmes récupérations marketing, les mêmes tweets horribles.” Voici le coup de gueule poussé par Nadia Daam le jeudi 8 mars sur le plateau de Quotidien. “Je vais faire la casseuse d’ambiance”, annonce la journaliste invitée au milieu d’un casting exclusivement féminin à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes. Elle cite d’abord un premier tweet assez affligeant publié par l’humoriste Monsieur Poulpe: “C’est toute l’année que nous devrions avoir cette #JourneeInternationaleDesFemmes. Elles sont libres, méritent beaucoup plus de respect que les hommes. En soutien à cette cause, je vais me masturber en pensant à chacune d’entre vous. Toute la journée. Je commence par les noms en A.

Alors que Yann Barthès défend les propos du jeune homme, argumentant qu’on “peut rire tous les jours”, Nadia Daam insiste: “Quel genre de porc c’est, franchement? Ça n’est pas drôle. Symboliquement, juste pour le 8 mars, ferme ta gueule s’il te plaît.” Dans la même veine, elle cite le tweet tout aussi intelligent de Karine Le Marchand: “En cette Journée de la Femme, j’envoie toute ma tendresse aux hommes aimants et respectueux, sans le regard desquels nous ne nous sentirions pas autant femmes… #merci #viveleshommes #apaisement.” On ne sait pas vous, mais nous on est presque contentes que cette journée soit terminée.

 

Margot Cherrid


3. TPMP: Quand Jean-Marie Bigard mime et banalise le viol en direct

Lundi 11 février, dans Touche pas à mon poste, Jean-Marie Bigard a mimé une scène de viol. Ce n’est pas la première fois que l’émission de Cyril Hanouna banalise les violences sexistes et sexuelles. 
Nadia Daam sur le plateau de “Quotidien”, DR  - Cheek Magazine
Nadia Daam sur le plateau de “Quotidien”, DR

5. “La Ligue du LOL”: un podcast à écouter pour tout comprendre

Si vous ne deviez écouter qu’une seule chose aujourd’hui, ce serait le nouvel épisode de Programme B qui revient sur l’affaire de La Ligue du LOL. 
Nadia Daam sur le plateau de “Quotidien”, DR  - Cheek Magazine
Nadia Daam sur le plateau de “Quotidien”, DR

6. #MeToo: Le milieu du tatouage a aussi son lot de porcs

Le monde du tatouage n’échappera pas à la vague #MeToo. Sexisme, abus, harcèlement, attouchements, agressions sexuelles… Qu’elles soient clientes ou tatoueuses, des femmes témoignent, victimes de professionnels peu scrupuleux. En cause notamment: une culture machiste encore trop prégnante. Exhaustif.
Nadia Daam sur le plateau de “Quotidien”, DR  - Cheek Magazine
Nadia Daam sur le plateau de “Quotidien”, DR

7. Depuis la France, Awa Ba mène une guerre contre la polygamie

Elles sont médecins, ingénieures, réalisatrices ou militantes. Pour la première fois cette année, la Région Île-de-France a voulu célébrer ces Franciliennes qui s’engagent et font bouger les lignes. Les trophées ellesdeFrance les ont récompensées pour leur courage, ou pour leurs actions menées dans le domaine de l’innovation, de la création, de la solidarité. Nous avons rencontré ces femmes extraordinaires: cette semaine, on vous présente Awa Ba, prix de la solidarité, autrice du livre Polygamie la douleur des femmes et fondatrice de l’association En Finir Avec la Polygamie.
Nadia Daam sur le plateau de “Quotidien”, DR  - Cheek Magazine
Nadia Daam sur le plateau de “Quotidien”, DR