Ce qui se passe ailleurs

Angleterre

Nicola Thorp veut bousculer la loi anglaise sur le port de talons au travail

Nicola Thorp a été licenciée pour avoir refusé de porter des talons au boulot. Elle s’est mobilisée, avec succès, pour que le Parlement débatte des codes vestimentaires sexistes dans le monde du travail.
Instagram / @missnicolathorp
Instagram / @missnicolathorp

Instagram / @missnicolathorp


Nicola Thorp est cette jeune femme de 28 ans licenciée de son job de réceptionniste en 2015 pour avoir refusé de porter des talons hauts au travail. Comédienne à côté de ses boulots alimentaires (et féministe assumée), elle n’a pas hésité à lancer une pétition pour dénoncer cette discrimination flagrante envers les femmes dans le monde du travail. Car nombreuses sont les entreprises qui astreignent encore leurs employées féminines à des codes vestimentaires d’un autre âge. Nicola Thorp a donc mobilisé Internet et, forte de ses 150 000 signatures, elle a réussi à faire ouvrir une enquête sur les codes vestimentaires et les discriminations qu’ils engendrent -port de la jupe, maquillage obligatoire, voire décolleté encouragé- au Parlement anglais le 6 mars dernier.

Suite à cette journée de débats,  le gouvernement a été sommé d’appliquer la loi anti-discriminations votée en 2010 et  l’entreprise Portico, qui employait Nicola Thorp, a assoupli ses codes vestimentaires et autorisé le port des ballerines au travail. Par ailleurs, le débat a aussi eu le mérite d’avoir une portée nationale, voire internationale, puisqu’il a traversé la Manche pour arriver jusqu’à nous. En France aussi, il y a des progrès à faire sur la question du dress code féminin.

Myriam Levain


1. Cette actrice indienne se dénude en public pour soutenir #MeToo et se fait arrêter

En Inde, pour apporter son soutien au mouvement #MeToo, l’actrice de 28 ans Sri Reddy s’est déshabillée en public. Un geste militant lourd de conséquences pour cette jeune femme aujourd’hui expulsée de son logement, condamnée et traitée en paria.
Instagram / @missnicolathorp - Cheek Magazine
Instagram / @missnicolathorp

2. Emma Watson applaudit le tapis rouge Time's Up des Molières anglais

Ce week-end, le mouvement Time’s Up a ressurgi sur le tapis rouge des Molières anglais, pour la plus grande joie d’Emma Watson, toujours aussi engagée sur la question du sexisme. 
Instagram / @missnicolathorp - Cheek Magazine
Instagram / @missnicolathorp

6. Ivanka Trump célèbre le Women’s History Month et se fait tacler par les internautes

La fille de Donald Trump, Ivanka Trump, a publié un tweet pour saluer le travail des femmes pour la nation et les internautes n’ont pas manqué de souligner l’ironie de la situation en rappelant les accusations de harcèlement et d’agressions sexuelles qui concernent son père.
Instagram / @missnicolathorp - Cheek Magazine
Instagram / @missnicolathorp

7. Baftas 2018: la blague féministe de Salma Hayek et le triomphe de Time's Up

Hier soir se déroulait à Londres la 71 ème cérémonie des Bafta. Lors d’une soirée marquée par les soutiens aux femmes victimes de violences sexuelles, Salma Hayek s’en est donné à cœur joie.   
Instagram / @missnicolathorp - Cheek Magazine
Instagram / @missnicolathorp