société

La jupe soulevée de Nolwenn Leroy sur C8: le CSA ouvre une enquête et Baffie plaisante sur Twitter

Le CSA a ouvert une enquête après que Laurent Baffie a soulevé la jupe de la chanteuse Nolwenn Leroy samedi sur le plateau de Salut les terriens!.
DR
DR

DR


Suite à la polémique suscitée par le geste jugé déplacé et misogyne de Laurent Baffie sur le plateau de Salut les Terriens! samedi soir, le CSA a décidé d’ouvrir une enquête ce lundi. L’humoriste a crû drôle de soulever par deux fois la jupe de Nolwenn Leroy, qui était alors invitée dans l’émission de Thierry Ardisson. “Faut du cul, faut du cul!”, s’est-il exclamé pour justifier son geste. Et l’animateur de renchérir: “C’est pour l’audience!” Pas sûr que cette dernière ait apprécié la séquence, qui a jeté un malaise sur le plateau. À commencer par le rire gêné de la chanteuse: “Je le laisse faire parce que c’est Laurent, c’est un ami”, a-t-elle dit tout en repoussant ses mains baladeuses. Une séquence qui banalise une fois de plus les agressions sexuelles.

 

 

Lundi, la réaction de l’animateur de Salut les Terriens! n’a pas arrangé les choses. “Le CSA s’appuie sur des signalements, je déteste ce système de dénonciation anonyme. On se croirait en 1942, époque où les Français avaient déjà une fâcheuse tendance à dénoncer, a-t-il déclaré. Quant à Laurent Baffie, il a tenté de réagir avec humour avec un tweet liké plus de 5000 fois: “Qui vient à ma lapidation demain?” Ce matin encore au micro d’Europe 1, Thierry Ardisson s’est emporté: “Pourquoi ne pas l’avoir laissé au montage? Mais enfin, ils sont potes! Ils font l’Abbé Pierre ensemble, ils se connaissent […] Il lui remonte la robe de 3 centimètres, enfin on rigole.” Pas nous.

Sophie Kloetzli


1. Battantes sur les plateaux télé ou les rings de boxe: on a fait discuter Rokhaya Diallo et Sarah Ourahmoune

L’ex-championne de boxe et cheffe d’entreprise Sarah Ourahmoune et la journaliste, réalisatrice et conférencière Rokhaya Diallo racontent leurs parcours dans deux livres passionnants actuellement en librairies. L’occasion de discuter avec ces femmes inspirantes de déterminisme social, maîtrise des émotions et stratégies pour lutter contre les discriminations.
DR  - Cheek Magazine
DR

2. J’ai passé la soirée avec Michelle Obama

Dans le cadre de sa tournée de promotion pour son livre Becoming, l’ancienne première dame américaine était hier de passage à Paris. L’occasion de découvrir en live celle qui, depuis 2008, est devenue une véritable icône d’empowerment.
DR  - Cheek Magazine
DR

3. Avec “Première Campagne”, Audrey Gordon donne un visage jeune et féminin au journalisme politique

Dans son documentaire Première Campagne, en salles le 17 avril, la réalisatrice Audrey Gordon propose de suivre une jeune reporter chargée de couvrir la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron de 2017. Une immersion intelligente qui analyse et humanise la profession de journaliste.  
DR  - Cheek Magazine
DR

5. La voix des femmes, énième refuge des stéréotypes de genre

Des sirènes maléfiques aux femmes politiques dont la voix est critiquée à l’envi, les voix féminines sont constamment soumises au sexisme ordinaire. De l’Antiquité à nos jours, pourquoi nos voix sont elles sources d’autant de crispations que de fantasmes.
DR  - Cheek Magazine
DR