société

La vidéo du jour

Nora Hamzawi dézingue le brunch du dimanche

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait cette chronique France Inter de Nora Hamzawi sur le brunch du dimanche.
Nora Hamzawi dézingue le brunch du dimanche

On peut toujours compter sur Nora Hamzawi pour pointer du doigt les travers des hipsters parisiens (dans lesquels nous tombons nous-mêmes parfois, il faut bien le concéder). Ce week-end, l’humoriste est donc allée bruncher chez un couple d’amis heureux qui lui ont préparé un carpaccio de betteraves -“une tuerie”- qu’ils ont servi sur leur table de designer, en compagnie de leur enfant-mannequin de 5 ans. “Les gens chiants, pardon les gens heureux, ne s’expriment que comme s’ils étaient dans la page ‘Une journée avec’ du magazine ELLE, ironise Nora Hamzawi. Je me réveille naturellement avec la lumière du jour, et je lis Proust en buvant du thé noir.”

Un bon résumé de la vie parfaite des adeptes du brunch, que Nora Hamzawi tient à démystifier une bonne fois pour toutes: “Le brunch, c’est juste un déjeuner où tu bouffes le dessert avant le plat et où le plat est principalement constitué d’œuf, mais ça reste un déjeuner.” Amen.

Myriam Levain


5. #MeToo sonnera-t-il la fin des pubs sexistes?

L’ampleur du mouvement #MeToo sonnera-t-elle le glas des publicités sexistes? De nombreuses marques changent en effet leur fusil d’épaule: il n’est plus de bon ton de montrer des jeunes femmes comme des objets sexuels ou des ménagères serviles. Mais est-ce vraiment significatif ?
#MeToo sonnera-t-il la fin des pubs sexistes? - Cheek Magazine