société

Le Cheek Point

Les “nouveaux pères” ne sont pas des héros

On a lu pour vous cet article de Slate sur les “nouveaux pères” et on vous le conseille fortement. 
© Lionsgate
© Lionsgate

© Lionsgate


On les appelle les ‘nouveaux pères’. Une appellation très pratique introduite en 1972, à utiliser dans le cadre des magazines télévisés ou des hebdomadaires de société, puisqu’en deux mots tout est dit. Le ‘nouveau père’ est un ‘père moderne’, qui torche des culs, raconte des histoires, concocte des purées carotte-avocat-céleri. De nombreux reportages s’arrêtent sur ces pères-là, posant sur eux un regard fait de bienveillance, d’admiration et d’étonnement. On s’inquiète même pour eux: les nouveaux pères sont-ils trop mères?

Stop: tout d’abord, figurez-vous que les vrais ‘nouveaux pères’ n’ont aucune envie d’être appelés comme cela. Ce sont des pères, point final. Ils s’occupent de leurs gosses parce qu’ils en ont envie, parce qu’ils aiment ça, et surtout parce qu’ils ne voient absolument pas pourquoi ils devraient laisser la mère se démerder avec les rendez-vous chez le pédiatre, les réunions à l’école, les promenades au square du coin.

Dans cette excellente tribune publiée sur le site de Slate, Thomas Messias, prof de maths et critique cinéma, demande à ce que l’expression “nouveaux pères” ne soit plus utilisée pour les hommes qui, comme lui, s’occupent de leurs enfants. Il en a assez qu’on le félicite et “réclame à le droit l’indifférence”, estimant qu’il n’est pas “un père formidable”, mais juste “un père”.  

À lire le plus rapidement possible sur le site de Slate.


2. Turquie: Sule Çet, le visage des violences faites aux femmes

En Turquie s’est achevé le premier procès dans l’affaire du probable meurtre de Sule Çet, 23 ans, étudiante à Ankara. La jeune femme aurait été jetée du 20ème étage d’un immeuble de bureaux. Son cas, ultra-médiatisé, est en passe de devenir le symbole contre les violences faites aux femmes dans le pays.
© Lionsgate - Cheek Magazine
© Lionsgate

3. Alice Coffin: La Ligue du LOL “renvoie à l'élimination de toute une partie des journalistes”

Horrifiée mais “pas étonnée” par les révélations concernant la Ligue du LOL, la journaliste engagée Alice Coffin a accepté de se prêter au jeu des 3 questions et de nous livrer son point de vue sur l’affaire. On a parlé discrimination, journalisme et féminisme.  
© Lionsgate - Cheek Magazine
© Lionsgate

4. Houda Benyamina, réalisatrice engagée qui veut démocratiser le cinéma

Elles sont médecins, ingénieures, réalisatrices ou militantes. Pour la première fois cette année, la Région Île-de-France a voulu célébrer ces Franciliennes qui s’engagent et font bouger les lignes. Les trophées ellesdeFrance les ont récompensées pour leur courage, ou pour leurs actions menées dans le domaine de l’innovation, de la création, de la solidarité. Nous avons rencontré ces femmes extraordinaires: cette semaine, on vous présente la réalisatrice Houda Benyamina, prix de la création.
© Lionsgate - Cheek Magazine
© Lionsgate

7. TPMP: Quand Jean-Marie Bigard mime et banalise le viol en direct

Lundi 11 février, dans Touche pas à mon poste, Jean-Marie Bigard a mimé une scène de viol. Ce n’est pas la première fois que l’émission de Cyril Hanouna banalise les violences sexistes et sexuelles. 
© Lionsgate - Cheek Magazine
© Lionsgate