société

La vidéo du jour

“Je vous demande de m'appeler Océan”: l'humoriste Océanerosemarie change de genre

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait le coming out trans d’Océan, humoriste et comédien, anciennement connu sous le nom d’Océanerosemarie. 
DR
DR

DR


Dans une vidéo publiée sur le site LGBT Komitid, jeudi 17 mai, Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, l’humoriste et comédien Océan, jusqu’ici connu comme Océanerosemarie, annonce sa transition. “Il y a deux ans, après avoir compris que le masculin en moi avait toujours été controlé, écrasé, contenu, parce que j’avais peur de le laisser surgir, j’ai décidé que ça suffisait. J’ai compris que ce que je vivais c’était tout simplement de la transphobie intériorisée, phobie au sens de la peur irrationnelle envers moi-même. J’ai compris que j’étais épuisé d’être une femme parce que ce n’était pas en adéquation avec qui je me sentais intérieurement”, déclare-t-il. 

 

 

Un coming out trans courageux, qui intervient alors même que les violences homophobes et transphobes repartent à la hausse. Le comédien poursuit en expliquant que, s’il ne s’identifiait pas aux femmes, il ne s’identifie pas non plus aux hommes cisgenres, et termine la vidéo en dévoilant son nouveau prénom, à la ville comme à la scène. “Mon nom d’artiste est à présent Océan. Non, non, je vous jure, c’est pas une vanne, déjà parce que tant qu’à devenir un mec trans et rentrer dans le monde merveilleux du queer, je n’allais pas choisir Jean-Claude ou Matteo. Je voulais un prénom aussi merveilleux que peut l’être la transidentité, je me suis donc allégé de ce “e” final d’Océane qui féminisait et qui était un fardeau pour moi. […] Je vous demanderai donc à partir de maintenant de m’appeler Océan et de me genrer au masculin.

Audrey Renault


1. Battantes sur les plateaux télé ou les rings de boxe: on a fait discuter Rokhaya Diallo et Sarah Ourahmoune

L’ex-championne de boxe et cheffe d’entreprise Sarah Ourahmoune et la journaliste, réalisatrice et conférencière Rokhaya Diallo racontent leurs parcours dans deux livres passionnants actuellement en librairies. L’occasion de discuter avec ces femmes inspirantes de déterminisme social, maîtrise des émotions et stratégies pour lutter contre les discriminations.
DR - Cheek Magazine
DR

2. J’ai passé la soirée avec Michelle Obama

Dans le cadre de sa tournée de promotion pour son livre Becoming, l’ancienne première dame américaine était hier de passage à Paris. L’occasion de découvrir en live celle qui, depuis 2008, est devenue une véritable icône d’empowerment.
DR - Cheek Magazine
DR

3. Avec “Première Campagne”, Audrey Gordon donne un visage jeune et féminin au journalisme politique

Dans son documentaire Première Campagne, en salles le 17 avril, la réalisatrice Audrey Gordon propose de suivre une jeune reporter chargée de couvrir la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron de 2017. Une immersion intelligente qui analyse et humanise la profession de journaliste.  
DR - Cheek Magazine
DR

5. La voix des femmes, énième refuge des stéréotypes de genre

Des sirènes maléfiques aux femmes politiques dont la voix est critiquée à l’envi, les voix féminines sont constamment soumises au sexisme ordinaire. De l’Antiquité à nos jours, pourquoi nos voix sont elles sources d’autant de crispations que de fantasmes.
DR - Cheek Magazine
DR