société

La vidéo du jour

Après sa transition, Océan raconte l'évolution du comportement des hommes cisgenres envers lui

Si vous ne deviez voir qu’une vidéo aujourd’hui, ce serait cette interview du comédien Océan dans Rendez-vous avec Kevin Razy.
Capture d'écran de l'émission “Rendez-vous avec Kevin Razy”
Capture d'écran de l'émission “Rendez-vous avec Kevin Razy”

Capture d'écran de l'émission “Rendez-vous avec Kevin Razy”


J’hallucine tous les jours du comportement des hommes qui me voient comme un homme cis, et qui, du coup, sont tellement sympas et tellement plus cools que quand j’étais une meuf.” Invité sur le plateau de l’émission Rendez-vous avec Kevin Razy diffusée sur Canal+ le 3 décembre, le comédien Océan a évoqué sa transition, et rappelé la définition de quelques notions du champ lexical du genre. Et ça fait du bien.

Le plus simplement du monde, il explique dans un extrait de Kings, une nouvelle série documentaire de la chaîne, l’effet de l’injection de testostérone sur son corps. “Je commence à changer déjà. Ma voix change, décrit-il. En fait la testo, ça fait que ton cartilage se développe, donc ta mâchoire devient plus carrée, ton nez s’épaissit. Pour la pilosité faciale, c’est plus long.

Interrogé par le présentateur sur l’intérêt d’employer le mot “cisgenre: une personne dont le genre correspond à celui qu’on lui a assigné à la naissance”, Océan répond: “C’est pour éviter de dire qu’il y a les gens normaux et les trans. Il y a les cisgenres et les transgenres. On est différents, mais c’est ok!” Le jeune homme rappelle également que la notion de genre est une “catégorie sociale” inventée, qui “n’a rien à voir avec la nature”. Et pour appuyer son propos, il évoque “les personnes intersexes, ni hommes ni femmes”, les “femmes qui ont tellement de testostérone que si on les teste en prise de sang, on dira qu’elles sont des hommes” et “les hommes qui ont des seins parce qu’ils ont un fort taux d’œstrogène”.

Pour conclure cette interview, qui on l’espère aura contribué à rendre accessibles ces concepts au grand public, celui qui était jusqu’au 8 décembre à l’affiche de la pièce Justice, revient, tout sourire,  sur l’évolution du regard des hommes cisgenres sur lui, et raconte: “Je prends un taxi l’autre fois, je dépose une copine, on se retrouve tous les deux [avec le chauffeur], il n’avait rien dit, et il fait ‘Ah, enfin nous voilà entre hommes, on va pouvoir parler politique.’” En attendant de savoir s’il faut en rire ou en pleurer, on vous laisse découvrir l’intégralité du programme ici.

 

Margot Cherrid


1. “Premières de corvée”: le livre qui donne la parole aux travailleuses domestiques

Dans son livre documentaire Premières de corvée, le journaliste Timothée de Rauglaudre a rassemblé des témoignages d’employées domestiques, grandes oubliées des luttes sociales contemporaines.
Capture d'écran de l'émission “Rendez-vous avec Kevin Razy” - Cheek Magazine
Capture d'écran de l'émission “Rendez-vous avec Kevin Razy”

3. Atteinte d'un cancer généralisé à 26 ans, Camille a eu recours à la GPA en Grèce

Si vous ne deviez écouter qu’un seul podcast aujourd’hui, ce serait le nouvel épisode de Bliss Stories dans lequel Camille, atteinte d’un cancer généralisé à 26 ans, a eu recours à une GPA en Grèce.
Capture d'écran de l'émission “Rendez-vous avec Kevin Razy” - Cheek Magazine
Capture d'écran de l'émission “Rendez-vous avec Kevin Razy”

4. Christelle Delarue, la “Lionne” qui combat le sexisme dans la pub

Après une campagne d’affichage sauvage retentissante et alors que Les Lions de Cannes, grand raout publicitaire organisé sur la Croisette, ont lieu cette semaine, on s’est entretenues avec Christelle Delarue, fondatrice de l’agence de pub féministe Mad&Women et de l’association de lutte contre le sexisme Les Lionnes.
Capture d'écran de l'émission “Rendez-vous avec Kevin Razy” - Cheek Magazine
Capture d'écran de l'émission “Rendez-vous avec Kevin Razy”

5. Avec Women Do Wine, Sandrine Goeyvaerts démonte les clichés sexistes autour du vin

Elles sont vigneronnes, journalistes, blogueuses, sommelières… Les femmes du vin organisent le 23 juin à la Bellevilloise leur première rencontre. La preuve que dans ce milieu longtemps considéré comme masculin, les lignes bougent.
Capture d'écran de l'émission “Rendez-vous avec Kevin Razy” - Cheek Magazine
Capture d'écran de l'émission “Rendez-vous avec Kevin Razy”

6. Intersexuée, Élodie Lenoir raconte son ADN masculin dans un corps de femme

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Konbini dans laquelle une jeune femme raconte son parcours d’enfant intersexué.
Capture d'écran de l'émission “Rendez-vous avec Kevin Razy” - Cheek Magazine
Capture d'écran de l'émission “Rendez-vous avec Kevin Razy”

7. “Tombeur” versus “salope”: pourquoi il est urgent de mettre un terme au tabou de l'infidélité féminine

Si la diabolisation des femmes infidèles au sein des couples hétérosexuels remonte à plusieurs millénaires, elle a toujours cours en 2019. Entre le cliché de la “salope” qui ne se respecte pas et celui de la femme qui ne trompe que si elle se sent délaissée, pourquoi l’infidélité masculine a-t-elle toujours été bien mieux tolérée socialement? Décryptage.
Capture d'écran de l'émission “Rendez-vous avec Kevin Razy” - Cheek Magazine
Capture d'écran de l'émission “Rendez-vous avec Kevin Razy”