société

La vidéo du jour

Sur le plateau d'On n'est pas couché, Vanessa Burggraf se fait humilier par Najat Vallaud-Belkacem

Si vous ne deviez voir qu’une vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Najat Vallaud-Belkacem furieuse de voir la journaliste Vanessa Burggraf propager la fake news d’une réforme de l’orthographe sur le plateau d’On n’est pas couché et qui fait le buzz depuis hier.
Sur le plateau d'On n'est pas couché, Vanessa Burggraf se fait humilier par Najat Vallaud-Belkacem

La vidéo a fait un énorme buzz sur les réseaux sociaux hier: l’ex-ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem, d’abord hilare, puis très en colère. D’abord surprise d’entendre une journaliste l’accuser d’avoir conduit une réforme de l’orthographe inexistante, elle finit par reprendre son sérieux pour dénoncer l’inanité de l’information, l’une des nombreuses fake news dont a été victime la jeune ministre.

Au départ, Vanessa Burggraf refuse d’en démordre: dans l’école de sa fille, “il y a des dictées… on enlève les petits tirets, et le mot ‘oignon’ on ne l’écrit plus o-i-g-n-o-n, on l’écrit o-g-n-o-n”. Najat Vallaud-Belkacem tente d’éteindre le feu. À Laurent Ruquier, qui laisse encore le bénéfice du doute à la journaliste, elle répond “Je n’en rajoute pas, je ne veux pas vous mettre en difficulté”. Mais devant l’insistance de Vanessa Burggraf, elle se voit forcée de reprendre la bataille qu’elle a du mener en parallèle de ses réformes: “Ça fait trois ans que je suis sujette à toutes les fake news, à tous les mensonges, à toutes les insanités de la terre, et vous, vous êtes journalistes, et vous tombez dedans et vous relayez ça? Mais vous comprenez que je sois furieuse!

Décidée à s’attaquer à la réforme des collèges de l’ancienne ministre, la journaliste n’en était pas à sa première approximation ce soir-là. La remise en place que Najat Vallaud-Belkacem s’est vu obligée d’opérer pour contrer les fausses rumeurs sera finalement venue clore une séquence de haute lutte, sous les applaudissements du public et d’un Benjamin Biolay à l’air penaud.

Mathilde Saliou


2. Un podcast qui démonte les a priori de la grossophobie

Alors que la Ville de Paris organise aujourd’hui une journée de lutte contre la grossophobie, on vous recommande ce podcast qui démonte pas mal d’idées reçues sur un sujet, qui, une fois de plus, enferme les femmes dans leur corps. 
Un podcast qui démonte les a priori de la grossophobie - Cheek Magazine

3. La self-défense féminine, un moyen de reconquérir sa place dans la rue

Victimes de harcèlement, d’agressions ou simplement en quête d’assurance dans l’espace public, ces 11 jeunes femmes ont choisi de suivre un stage de self-défense pour en finir avec le sentiment de vulnérabilité. On a passé deux week-ends avec ces apprenties guerrières.  
La self-défense féminine, un moyen de reconquérir sa place dans la rue - Cheek Magazine