société

Le Cheek Point

Maddy, Ougandaise de 22 ans, a dû fuir son pays car elle est lesbienne

On a lu ce portrait de Maddy, une jeune Ougandaise de 22 ans qui a fui son pays car elle est homosexuelle, et on vous le conseille  fortement. 
© Adama Anotho pour NBW
© Adama Anotho pour NBW

© Adama Anotho pour NBW


Maddy réalise qu’elle est lesbienne en 2011, à l’âge de 16 ans. C’est à cette période que le militant homosexuel David Kato Kisule est assassiné. Un an plus tôt, le journal local Rolling Stone livrait même des noms et des adresses de personnes présumées homosexuelles en titrant ‘Pendez-les!’.  Malgré ce climat tendu, et même si depuis 2009 les campagnes anti-homosexuels relayées par des prêcheurs et pasteurs évangélistes montent en puissance, les questions de droits et d’emprisonnement à vie des personnes homosexuelles sont des préoccupations loin de Maddy à ce moment-là.

Un jour, des camarades de classe lui demandent si elle est lesbienne, vu la manière dont elle regarde les autres filles. La jeune femme de 16 ans ne sait pas quoi répondre mais éprouve des choses qu’elle ne comprend pas à l’époque. ‘Quand une amie ou une fille me touchait, je ne savais pas ce qui se passait. J’ai commencé à me renseigner en allant à la bibliothèque et là, j’ai compris que j’étais lesbienne. Je me répétais que je ne pouvais pas être comme ça. Mon père est hétéro, ma mère aussi, ainsi que toute ma famille. Je ne peux pas être comme ça. S’ensuit alors une année de déni et de fuite en avant, pour celle qui pensait que le fait de n’avoir jamais eu de petit copain faisait d’elle ce qu’elle était.

Comment accepter son homosexualité lorsqu’on vient d’un pays qui, justement, ne l’accepte pas? Comment appréhender sa sexualité quand cette dernière est perçue comme un crime par les lois, par la société, par ses proches? Nothing but the wax livre un portrait touchant de Maddy, une jeune Ougandaise lesbienne de 22 ans, qui a fui son pays pour venir en France en 2014. 

À lire le plus rapidement possible sur Nothing but the wax.


1. Entre le plan cul et le couple, les relations du 3ème type des millenials

Dans la hiérarchie toujours en mouvement des rapports amoureux, il existe aujourd’hui, chez les millenials, un nouveau type de relation non définie, aux contours imprécis. Ni sex friends, ni couple officiel. Décryptage de ce marasme amoureux.
© Adama Anotho pour NBW - Cheek Magazine
© Adama Anotho pour NBW

2. Irlande: les expats rentrent pour voter Yes au référendum sur l'avortement

Alors que le référendum pour la légalisation de l’avortement se déroule aujourd’hui, les Irlandais·e·s vivant à l’étranger reviennent des quatre coins du globe pour glisser leur bulletin, pro-choix pour la plupart, dans l’urne. 
© Adama Anotho pour NBW - Cheek Magazine
© Adama Anotho pour NBW

4. Des militantes du droit à conduire arrêtées en Arabie Saoudite

Alors que le pays s’apprête à lever l’interdiction historique pour les Saoudiennes de conduire, au moins sept militantes pour les droits des femmes ont été arrêtées la semaine dernière. Un moyen pour le les autorités de préparer une communication lisse et maîtrisée autour de cet événement. 
© Adama Anotho pour NBW - Cheek Magazine
© Adama Anotho pour NBW

5. Les Girls on Wheels prennent d'assaut la ville à vélo

Depuis deux ans, elles sillonnent les rues de Paris, entre filles. Pour prendre confiance face au milieu très masculin du cyclisme, montrer qu’elles ont leur place en ville et se dépenser dans une ambiance bienveillante.
© Adama Anotho pour NBW - Cheek Magazine
© Adama Anotho pour NBW

6. Elle a lancé Les Aliennes, le festival qui parle féminisme et numérique

Tatyana Razafindrakoto, directrice du festival multiculturel Les Aliennes, qui aura lieu les 25 et 26 mai au Hasard Ludique à Paris, nous embarque dans un voyage qui mêle combats féministes, musique et innovation technologique. Entretien Express.
© Adama Anotho pour NBW - Cheek Magazine
© Adama Anotho pour NBW

7. Quand l'épilation du maillot asservit les femmes

On a lu pour vous cet article de Buzzfeed sur le diktat de l’épilation du maillot et on vous le conseille fortement. 
© Adama Anotho pour NBW - Cheek Magazine
© Adama Anotho pour NBW