société

La vidéo du jour

Pour Pamela Anderson, “la troisième vague féministe est un problème”

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Pamela Anderson qui trouve que le mouvement #MeToo est “too much”. 
DR
DR

DR


Ce féminisme va trop loin. Je suis féministe mais je pense que cette troisième vague du féminisme est un problème. Je pense qu’elle paralyse les hommes. Pour moi, le mouvement #MeToo est ‘too much’. Désolée, je vais probablement me faire tuer pour avoir dit ça.

À l’instar de Catherine Deneuve, signataire d’une tribune sur la liberté d’importuner, Pamela Anderson a exprimé sa méfiance envers le mouvement #MeToo. Interviewée dans l’émission australienne 60 minutes, l’actrice américano-canadienne raconte que sa mère lui a appris “à ne pas se rendre dans un hôtel avec un inconnu”: “Et si ce dernier est en robe de chambre alors que c’est censé être un rendez-vous professionnel, peut-être que je devrais aller voir quelqu’un d’autre.” Avant d’ajouter et de s’esclaffer: “C’est du bon sens. Si tu rentres dans la chambre, alors vas chercher le boulot!” On le rappelle, pas besoin de franchir cette porte pour obtenir un poste. 

 

 

Wendy Le Neillon


2. Dans son restaurant nantais, Flore Lelièvre emploie des personnes porteuses de trisomie 21

Depuis 2016, Flore Lelièvre engage des personnes atteintes de trisomie 21 dans son restaurant Le Reflet, au centre de Nantes. A même pas trente ans, l’entrepreneuse propose une alternative inclusive à une “vie active” dont le handicap est trop souvent absent.  
DR - Cheek Magazine
DR

3. Pourquoi les casseurs sont-ils, en grande majorité, des hommes?

Si vous ne deviez écouter qu’un podcast aujourd’hui, ce serait celui des Couilles sur la table consacré à l’absence de femmes au sein des casseurs dans les manifestations et à la violence d’Etat, considérée comme viriliste.
DR - Cheek Magazine
DR