société

Le pape François compare l'IVG à “un tueur à gages” et provoque la polémique

Les propos tenus hier par le pape François sur l’avortement ont choqué et les réactions ont été nombreuses sur les réseaux sociaux. 
instagram/franciscus
instagram/franciscus

instagram/franciscus


La métaphore a choqué, et pour cause, elle était particulièrement violente. Hier, lors de sa traditionnelle audience place Saint-Pierre, le pape François, 81 ans, a comparé dans son homélie l’interruption volontaire de grossesse au recours à “un tueur à gages”: “Ce n’est pas juste de se débarrasser d’un être humain, même petit, pour résoudre un problème. C’est comme avoir recours à un tueur à gages pour résoudre un problème.

Le pape argentin a ensuite insisté et demandé à l’assistance: “Interrompre une grossesse, c’est comme éliminer quelqu’un. Est-il juste d’éliminer une vie humaine pour résoudre un problème?” Et d’enfoncer le clou: “Mais comment un acte qui supprime la vie innocente peut-il être thérapeutique, civil ou tout simplement humain?

Les réactions sur les réseaux sociaux n’ont pas tardé. Raphaëlle Rémy-Leleu, porte-parole de l’association Osez le féminisme a assimilé le pape François à “un père Noël d’extrême droite”:

 

 

D’autres ont pointé la limite du “progressisme” supposé de l’homme d’Église:

 

 

 

D’autres encore lui conseillent de s’occuper “de ce qui le concerne” et de “plutôt se pencher sur les multiples scandales de pédophilie dans l’Église”: 

 

 

 

J.T.


3. Quand le sexisme de la psychanalyse devient dangereux pour les patient·e·s

Fondée sur des stéréotypes de genre, la psychanalyse véhicule une vision misogyne de la femme. Dénoncé par certain·e·s thérapeutes, le sexisme de la discipline peut s’avérer destructeur pour les patient·e·s.
instagram/franciscus - Cheek Magazine
instagram/franciscus

4. Pourquoi il faut en finir avec l'expression “frotteur du métro”

Il ne se passe pas une seule semaine sans qu’il surgisse dans la rubrique faits divers: le “frotteur du métro” est toujours là. Mais pourquoi parle-t-on de “frotteur” et pas “d’agresseur”?
instagram/franciscus - Cheek Magazine
instagram/franciscus