société

Le cheek point

À Paris, les viols et agressions sexuelles sont en hausse

On a lu pour vous cet article de L’Express à propos de l’expansion des agressions sexuelles à la sortie des boîtes à Paris et on vous le conseille.
Photo du film “La belle et la meute” © mariam al ferjani
Photo du film “La belle et la meute” © mariam al ferjani

Photo du film “La belle et la meute” © mariam al ferjani


‘Nous avons quelques cas de prédateurs qui traquent les femmes alcoolisées à la sortie des boîtes ou en fin de soirée, s’inquiète le commissaire Christophe Pinot, le patron du 2e district de police judiciaire de Paris (DPJ), qui couvre l’est et le nord de la capitale. Est-ce une nouvelle tendance? Les mois qui viennent nous le diront.’ Autre scénario identifié: un homme propose de raccompagner, à pied ou en voiture, une fêtarde que ses amis ont laissée seule, convaincus qu’elle s’apprête à monter dans un taxi. […]

Beaucoup de plaintes finissent à la poubelle. ‘C’est le cas de 70 % d’entre elles’, déplore le Dr Muriel Salmona, médecin psychiatre et présidente de l’association Mémoire traumatique et victimologie. (…) Elle qui, depuis huit ans, forme de nombreux policiers à l’accueil des victimes, dénonce ‘les stéréotypes dont ils sont envahis’. ‘Ils ne conçoivent le viol que s’il est commis par un inconnu avec menace et violence, affirme-t-elle. Or, il y a contrainte de fait quand la victime est trop alcoolisée pour donner son accord à une relation sexuelle.’”

Dans son inquiétante enquête Alerte aux agressions sexuelles à Paris publiée le 25 juillet, L’Express revient sur un phénomène en pleine expansion dans la capitale: les viols et agressions sexuelles à la sortie des boîtes et bars. Les femmes alcoolisées ou sous l’emprise de stupéfiants sont les premières cibles, ce qui complique le travail de la police, car elles peuvent difficilement témoigner ou démontrer le refus de consentement. Ainsi, moins de 2 % des affaires de viol débouchent sur une condamnation des auteurs par une cour d’assises”.

L’enquête s’intéresse également à la formation des policiers qui accueillent les victimes et s’occupent d’affaires de viols. Ainsi, les plaignantes ont encore trop souvent affaire à des policiers qui connaissent mal le sujet. Un article intéressant, qui évoque également les efforts faits par la police –bien que toujours insuffisants- pour accueillir les victimes.

À lire le plus rapidement possible sur le site de L’Express.


1. Battantes sur les plateaux télé ou les rings de boxe: on a fait discuter Rokhaya Diallo et Sarah Ourahmoune

L’ex-championne de boxe et cheffe d’entreprise Sarah Ourahmoune et la journaliste, réalisatrice et conférencière Rokhaya Diallo racontent leurs parcours dans deux livres passionnants actuellement en librairies. L’occasion de discuter avec ces femmes inspirantes de déterminisme social, maîtrise des émotions et stratégies pour lutter contre les discriminations.
Photo du film “La belle et la meute” © mariam al ferjani  - Cheek Magazine
Photo du film “La belle et la meute” © mariam al ferjani

2. J’ai passé la soirée avec Michelle Obama

Dans le cadre de sa tournée de promotion pour son livre Becoming, l’ancienne première dame américaine était hier de passage à Paris. L’occasion de découvrir en live celle qui, depuis 2008, est devenue une véritable icône d’empowerment.
Photo du film “La belle et la meute” © mariam al ferjani  - Cheek Magazine
Photo du film “La belle et la meute” © mariam al ferjani

3. Avec “Première Campagne”, Audrey Gordon donne un visage jeune et féminin au journalisme politique

Dans son documentaire Première Campagne, en salles le 17 avril, la réalisatrice Audrey Gordon propose de suivre une jeune reporter chargée de couvrir la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron de 2017. Une immersion intelligente qui analyse et humanise la profession de journaliste.  
Photo du film “La belle et la meute” © mariam al ferjani  - Cheek Magazine
Photo du film “La belle et la meute” © mariam al ferjani

5. La voix des femmes, énième refuge des stéréotypes de genre

Des sirènes maléfiques aux femmes politiques dont la voix est critiquée à l’envi, les voix féminines sont constamment soumises au sexisme ordinaire. De l’Antiquité à nos jours, pourquoi nos voix sont elles sources d’autant de crispations que de fantasmes.
Photo du film “La belle et la meute” © mariam al ferjani  - Cheek Magazine
Photo du film “La belle et la meute” © mariam al ferjani

6. Pourquoi la France ne tolère-t-elle pas une Miss France noire?

Lors de chaque concours de Miss, les candidates et gagnantes noires sont systématiquement harcelées par des trolls les jugeant “indignes” de représenter le pays.
Photo du film “La belle et la meute” © mariam al ferjani  - Cheek Magazine
Photo du film “La belle et la meute” © mariam al ferjani

7. “Lait Paternel”: l’allaitement paternel est-il vraiment une utopie?

Une pilule qui permettrait aux hommes d’allaiter? On y a (pas trop) cru, mais voilà: “Lait Paternel” est un poisson d’avril. Qui soulève tout de même une flopée de questions. 
Photo du film “La belle et la meute” © mariam al ferjani  - Cheek Magazine
Photo du film “La belle et la meute” © mariam al ferjani