société

Bande dessinée

“Passer à la casserole”: quand une dessinatrice s'attaque au viol conjugal

Dans la bande dessinée Passer à la casserole, la dessinatrice Marine Spaak rappelle que le viol conjugal est une réalité subie par près de 25% des femmes et pousse un coup de gueule contre sa banalisation au nom d’un soi-disant “devoir conjugal”.
© Marine Spaak
© Marine Spaak

© Marine Spaak


Non, un violeur n’est pas forcément un inconnu qui vous attaque sournoisement dans une ruelle sombre. Il est plus souvent un ami, un collègue, un voisin, voire un mari ou un compagnon. Pour rappeler que le viol conjugal et les violences sexuelles au sein du couple sont une réalité qui touche près d’une femme sur quatre, la dessinatrice Marine Spaak, autrice du blog Dans Mon Tiroir, vient de publier une série de planches très instructives. 

En partenariat avec le magazine féministe belge Femmes Plurielles, Marine Spaak illustre une analyse sur le viol conjugal réalisée en décembre 2017 par la chercheuse Amandine Michez. Dans cette BD intitulée Passer à la casserole, la dessinatrice met en image la banalisation du viol au sein du couple, la difficulté des victimes à mettre des mots sur ce traumatisme insidieux, le poids d’un supposé “devoir conjugal” ou encore l’incapacité de certain·e·s à comprendre qu’un rapport forcé, même de la part d’un partenaire intime, reste un viol. Espérons qu’au même titre que la charge mentale, médiatisée grâce à la dessinatrice Emma, Marine Spaak parvienne grâce à ces quelques dessins à faire évoluer les mentalités, ou du moins à déclencher une prise de conscience. 

 

Audrey Renault

 


3. Christelle Delarue, la “Lionne” qui combat le sexisme dans la pub

Après une campagne d’affichage sauvage retentissante et alors que Les Lions de Cannes, grand raout publicitaire organisé sur la Croisette, ont lieu cette semaine, on s’est entretenues avec Christelle Delarue, fondatrice de l’agence de pub féministe Mad&Women et de l’association de lutte contre le sexisme Les Lionnes.
© Marine Spaak - Cheek Magazine
© Marine Spaak

4. Avec Women Do Wine, Sandrine Goeyvaerts démonte les clichés sexistes autour du vin

Elles sont vigneronnes, journalistes, blogueuses, sommelières… Les femmes du vin organisent le 23 juin à la Bellevilloise leur première rencontre. La preuve que dans ce milieu longtemps considéré comme masculin, les lignes bougent.
© Marine Spaak - Cheek Magazine
© Marine Spaak

6. “Tombeur” versus “salope”: pourquoi il est urgent de mettre un terme au tabou de l'infidélité féminine

Si la diabolisation des femmes infidèles au sein des couples hétérosexuels remonte à plusieurs millénaires, elle a toujours cours en 2019. Entre le cliché de la “salope” qui ne se respecte pas et celui de la femme qui ne trompe que si elle se sent délaissée, pourquoi l’infidélité masculine a-t-elle toujours été bien mieux tolérée socialement? Décryptage.
© Marine Spaak - Cheek Magazine
© Marine Spaak

7. Pourquoi certains commentaires sur l'affaire Neymar relèvent de la culture du viol

L’éditorialiste de RMC Daniel Riolo et l’ancien footballeur Jérôme Rothen ont scandalisé après des propos sur la Brésilienne accusant le joueur du PSG Neymar de viol. Des dires relevant de la culture du viol. Décryptage avec Noémie Renard, l’autrice de l’ouvrage En finir avec la culture du viol.
© Marine Spaak - Cheek Magazine
© Marine Spaak