société

Paye ton treillis dénonce le sexisme ordinaire dans l'armée

Ce 9 mai, la blogueuse Nana publiait sur son compte Twitter les témoignages regroupés par le Tumblr Paye ton treillis. Un Tumblr qui veut dénoncer le sexisme ordinaire dans l’armée. 
Paye ton treillis dénonce le sexisme ordinaire dans l'armée

Depuis février, le Tumblr Paye ton treillis poste les témoignages de femmes victimes ou témoins du sexisme ordinaire dans l’armée. Que ce soit lors d’une cérémonie officielle sur la place d’armes pour une remise de médailles, des remarques du chargé de recrutement ou même venant d’un “collègue sympa”, ces témoignages sont tous aussi choquants les uns que les autres.

 

 Paye ton treillis

 

 

C’est la blogueuse et afro-féministe Nana qui a rendu visible le Tumblr en le tweetant ce 9 Mai. Contactée via Twitter, elle nous explique lire par ailleurs “énormément les Tumblr Paye ta police ou Paye ta fac”. 

 

 

Suite à ce tweet, RT plus de 2700 fois à ce jour, plusieurs réactions ont émergé: des tweets de soutien, des tweets qui veulent éviter les généralités et d’autres qui se reconnaissent dans ce Tumblr.

 

 

 

D’autres posts, plus violents, viennent attaquer la blogueuse, ou viennent simplement répondre à la dénonciation du sexisme par le sexisme…

 

 

 

 

 

 

Samia Kidari

 


1. Quand Simone Veil protestait contre l'absence de femmes au Panthéon

Alors que son entrée au Panthéon est annoncée pour juillet, une vidéo datant de 1992, montre Simone Veil s’insurger de l’absence de femmes dans la célèbre demeure des “grands hommes”. 36 ans plus tard, la boucle est bouclée. 
Quand Simone Veil protestait contre l'absence de femmes au Panthéon - Cheek Magazine

4. Elle réalise une carte du féminicide en Colombie pour en montrer l'étendue

Sandra Suarez, jeune Colombienne de Bogota, réalise actuellement une carte Google des féminicides qui frappent son pays, où le meurtre des femmes est reconnu comme tel par la justice mais encore trop souvent minimisé par l’opinion publique. 
Elle réalise une carte du féminicide en Colombie pour en montrer l'étendue - Cheek Magazine

6. On a collé des affiches avec Merci Simone, qui expose Simone Veil dans tout Paris

On a suivi les fondatrices de Merci Simone pendant qu’elles partaient tapisser un mur parisien avec le portrait de Simone Veil. Leur collectif de street art féministe veut préserver la mémoire de celle qui a légalisé l’IVG en France.
On a collé des affiches avec Merci Simone, qui expose Simone Veil dans tout Paris - Cheek Magazine