société

La vidéo du jour

Ce père et son fils déguisés en Reine des neiges envoient valser les stéréotypes de genre

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de ce père et son fils, vêtus de la robe de la princesse Elsa, qui dansent sur Libérée, Délivrée et envoient paître les stéréotypes de genre. 
Capture d'écran de la vidéo “Mom is gone no stress”
Capture d'écran de la vidéo “Mom is gone no stress”

Capture d'écran de la vidéo “Mom is gone no stress”


Ils connaissent la chorégraphie et les paroles par coeur. Dans une vidéo, publiée sur Facebook dimanche 20 janvier, le comédien norvégien Orjan Buroe et son fils dansent ensemble sur la chanson Libérée, Délivrée du dessin animé La Reine des neiges

Sur ces images, visionnées plus de 69 millions de fois, le père et le fils, vêtus de la robe de la princesse Elsa, tourbillonnent au gré de la musique sur une chorégraphie synchronisée. “Pour mon fils, Elsa est un héros. Les super-héros se présentent sous plusieurs formes et les enfants ne font pas encore la distinction entre les hommes, les femmes, les noirs et les blancs […] C’est très important pour moi d’accepter son monde et d’en faire partie”, a confié Orjan Buroe au Huffington Post. Avec cette vidéo, le père de famille et son fils envoient valser les stéréotypes de genre et la masculinité toxique: on les remercie pour ce moment de grâce. 

Wendy Le Neillon


2. Six marques françaises éthiques ou bio qui révolutionnent les protections périodiques

Si la cup est souvent plébiscitée à raison, c’est sans compter sur toutes ces jeunes entreprises qui œuvrent pour des protections hygiéniques bio, avec l’envie de briser le tabou autour des règles.
Capture d'écran de la vidéo “Mom is gone no stress”  - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo “Mom is gone no stress”

3. Quand le sexisme de la psychanalyse devient dangereux pour les patient·e·s

Fondée sur des stéréotypes de genre, la psychanalyse véhicule une vision misogyne de la femme. Dénoncé par certain·e·s thérapeutes, le sexisme de la discipline peut s’avérer destructeur pour les patient·e·s.
Capture d'écran de la vidéo “Mom is gone no stress”  - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo “Mom is gone no stress”

4. Pourquoi il faut en finir avec l'expression “frotteur du métro”

Il ne se passe pas une seule semaine sans qu’il surgisse dans la rubrique faits divers: le “frotteur du métro” est toujours là. Mais pourquoi parle-t-on de “frotteur” et pas “d’agresseur”?
Capture d'écran de la vidéo “Mom is gone no stress”  - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo “Mom is gone no stress”