société

Le podcast du jour

Un podcast qui démonte les a priori de la grossophobie

Alors que la Ville de Paris organise aujourd’hui une journée de lutte contre la grossophobie, on vous recommande ce podcast qui démonte pas mal d’idées reçues sur un sujet, qui, une fois de plus, enferme les femmes dans leur corps. 
© Jen Davis, Eleven Years
© Jen Davis, Eleven Years

© Jen Davis, Eleven Years


Dans le nouvel épisode de Un podcast à soi, la journaliste féministe Charlotte Bienaimé se penche sur la stigmatisation vécue par les femmes grosses. Utiliser le terme “grosse”, c’est déjà faire tomber un a priori, en déchargeant le terme de toute la connotation négative que l’époque lui a attribuée. Une époque obsédée par la minceur et par le corps des femmes en général, voilà ce que dénoncent les protagonistes de ce podcast, qui expliquent à quel point il est difficile de vivre normalement quand on est hors de la norme, justement.

Parmi les témoignages, on reconnaît d’ailleurs les voix de Gras Politique, un collectif monté par des jeunes femmes pour lutter contre la grossophobie, cette discrimination des temps modernes qui emprisonne, une fois de plus, les femmes dans leur corps.


1. Elle a plaqué sa vie parisienne pour devenir agricultrice

Stéphanie Maubé était graphiste, elle est désormais éleveuse d’agneaux, de brebis et de moutons en Normandie. Passionnée par son métier et agricultrice engagée, elle cosigne le livre Il était une bergère et donne ainsi un visage à celles et ceux qui luttent au quotidien pour nourrir la population française. Interview.
© Jen Davis, Eleven Years - Cheek Magazine
© Jen Davis, Eleven Years

2. “Une dernière fois”, le premier long métrage porno et engagé d'Olympe de G

Olympe de G réalise son premier long métrage porno-érotique, Une Dernière fois, qui sera diffusé sur Canal+ ce samedi 6 juin, et met en scène la sexualité d’une sexagénaire, incarnée par Brigitte Lahaie, qui souhaite organiser la dernière fois qu’elle fait l’amour. 
© Jen Davis, Eleven Years - Cheek Magazine
© Jen Davis, Eleven Years

7. Comment le confinement a romantisé la campagne

Le confinement a provoqué un véritable exode urbain qui semble parti pour durer: de plus en plus de citadin·e·s se mettent à rêver d’emménager à la campagne. Mais une fois passée l’image de carte postale, la déception peut être très forte. 
© Jen Davis, Eleven Years - Cheek Magazine
© Jen Davis, Eleven Years