société

Le podcast du jour

Quouïr: le podcast sur le coming out qui donne la parole aux personnes homosexuelles, bies et trans

Nouvelles Écoutes lance Quouïr, un podcast dans lequel des personnes lesbiennes, bies ou trans racontent comment et pourquoi elles sont “sorties du placard”. 
DR
DR

DR


Certain·e·s appellent ça ‘sortir du placard’, mais on parle plus souvent de coming out [Ces personnes] sont homosexuelles, bies ou trans et elles disent haut et fort ce cheminement et ce moment charnière de leur vie qui leur a apporté soulagement et joie, mais qui a aussi été parfois source de violence et de rejet.” Voici le pitch du nouveau podcast du studio Nouvelles Écoutes, imaginé par la journaliste Rozenn Le Carboulec, rédactrice en chef de Têtu.fr depuis début juillet.

Le premier épisode de la série en 6 volets est consacré à Héloïse, 24 ans, lesbienne, catholique et pratiquante. Convaincue de la compatibilité entre son orientation sexuelle et sa religion, elle raconte ses amourettes d’enfance, son premier amour “avec un grand A”, son premier coup de foudre, accompagné du premier râteau et sa première relation de couple avec une femme. Issue d’une famille très croyante du Raincy, elle revient également sur la réaction de ses proches, et notamment de ses grands-parents, soutiens de la Manif pour Tous, au moment de son coming-out.

Petit plus du podcast: le récit de la protagoniste est entrecoupé d’interventions de sa mère, présente pendant une partie de l’enregistrement. Elle y témoigne de sa lecture de la Bible et du travail qu’elle a entrepris sur elle-même pour accepter sa fille telle qu’elle était. On vous encourage donc à vous lancer dans l’écoute de Quouïr, un podcast touchant et intime, qui donne la parole à celles et ceux qui sont encore trop peu visibles dans les médias.

Margot Cherrid


7. Témoignage: “A 30 ans, on m'a diagnostiqué un cancer du sein”

Sophie, 36 ans, a été diagnostiquée il y a six ans. Un cancer du sein, à son jeune âge, n’est pas courant. Devenue mère après sa guérison, la trentenaire n’a jamais été en conflit avec ce corps qui a tant changé pendant la maladie. Elle raconte.
DR - Cheek Magazine
DR