société

Le Cheek Point

Entre injonctions et libération, l'éternelle ambivalence de la presse féminine

On a lu pour vous cet article sur les contradictions de la presse féminine vis-à-vis du féminisme et on vous le recommande.
Le Diable s'habille en Prada © Twentieth Century Fox France
Le Diable s'habille en Prada © Twentieth Century Fox France

Le Diable s'habille en Prada © Twentieth Century Fox France


Dans son essai, Anne-Marie Lugan Dardigna décrypte la manière dont certains titres ont pleinement servi et co-construit un système de représentations, de canons de beauté, d’étalon d’un horizon désirable (en termes de tour de taille mais aussi dans le rapport au célibat ou à la maternité)… tout en réussissant le tour de force de passer pour des magazines œuvrant à l’émancipation de la femme. (…) Plus loin, elle parle de ‘manipulations occultées que nous allons essayer de ramener en surface. Et la voilà qui s’attelle à montrer comment, sous le vernis d’une image progressiste, c’est en réalité une ‘image traditionnelle des femmes qu’on voit resurgir, ‘un peu époussetée, repeinte aux couleurs de la mode’ mais ‘prête à plonger dans la pire des régressions.”

À l’occasion de la reparution cette année de l’essai Femmes-femmes sur papier glacé, écrit par Anne-Marie Lugan Dardigna en 1974 et désormais préfacé par Mona Chollet, la journaliste Chloé Leprince revient sur l’ambiguïté de la presse féminine, à la fois symbole de l’émancipation des femmes et canal privilégié de la diffusion des stéréotypes. Si cette double tendance a toujours existé, la journaliste montre qu’avec les années, elle n’est pas allée en s’améliorant. Au contraire. 

À lire le plus vite possible sur le site de France Culture.


2. La cheffe Laëtitia Visse boulonne la cuisine carnassière à Marseille

Normande d’origine, cette cheffe au caractère bien trempé a posé ses valises dans le sud de la France il y a deux ans et demi. Elle s’apprête à ouvrir un restaurant autour de la viande et des abats à Marseille. 
Le Diable s'habille en Prada © Twentieth Century Fox France - Cheek Magazine
Le Diable s'habille en Prada © Twentieth Century Fox France

4. J’ai testé pour vous: donner mes cheveux à une asso de lutte contre le cancer

Plusieurs associations récupèrent de longues mèches de cheveux pour les vendre au profit de femmes atteintes d’un cancer. Objectif: les aider à financer leur perruque et à retrouver leur féminité. Notre journaliste Arièle Bonte a testé l’expérience. 
Le Diable s'habille en Prada © Twentieth Century Fox France - Cheek Magazine
Le Diable s'habille en Prada © Twentieth Century Fox France

6. Médias: pourquoi les faits divers sont encore trop souvent traités de façon sexiste

Des femmes trop sexy pour être innocentes aux mères monstrueuses, en passant par le traitement des violences faites aux femmes: on vous explique pourquoi la rubrique faits divers de vos journaux est encore teintée de sexisme.
Le Diable s'habille en Prada © Twentieth Century Fox France - Cheek Magazine
Le Diable s'habille en Prada © Twentieth Century Fox France