société

BD

“Quand on voit le bébé, on oublie tout”: la nouvelle BD de Projet Crocodiles sur les violences obstétricales

Dans une nouvelle planche, Juliette Boutant et Thomas Mathieu, dessinateur·ice·s du site Projet Crocodiles, collaborent avec la page Paye Ton Gynéco pour dénoncer les violences obstétricales. 
Capture d'écran du site “Projet Crocodiles”
Capture d'écran du site “Projet Crocodiles”

Capture d'écran du site “Projet Crocodiles”


Toutes les femmes ont déjà entendu cette phrase sur l’accouchement: “Quand on voit le bébé, on oublie tout.” Mais comment est-ce possible après avoir été victime de violences obstétricales? Dans une nouvelle planche, publiée mardi 11 décembre, le site qui a pour objectif de dénoncer le harcèlement et le sexisme ordinaire en BD, Projet Crocodiles, s’attaque aux violences gynécologiques

Les coups de crayons de Juliette Boutant et Thomas Mathieu illustrent dans les moindres détails le processus d’accouchement d’une femme qui a accepté de témoigner: à partir du moment où le travail a commencé, en passant par l’attente interminable, la soi-disant délivrance, et l’après-accouchement. Créée en collaboration avec la page Facebook Paye Ton Gynéco, cette BD montre aussi les justifications du corps soignant auxquelles sont confrontées les victimes: “Si je n’ai pas mis d’anesthésie locale pour recoudre, c’est pour éviter les risques cardiaques”, “À mon avis, c’est surtout que c’est plus rapide sans anesthésie locale”, ou encore “À 4h du matin, les équipes sont fatiguées, les accouchements sont parfois expédiés”. Et la douleur des femmes dans tout ça? 

 

Wendy Le Neillon


2. Olympe de G: Réalisatrice cherche financement de film féministe X

Olympe de G, réalisatrice prometteuse, lance une campagne de financement participatif pour son premier long-métrage, La dernière fois de Salomé.
Capture d'écran du site “Projet Crocodiles” - Cheek Magazine
Capture d'écran du site “Projet Crocodiles”

3. Les hommes trans sont-ils l'avenir de la masculinité non toxique?

Et si les hommes trans, par leur expérience du sexisme et du patriarcat, étaient les personnes les plus à même de déconstruire les codes de masculinité toxique? On a échangé avec plusieurs d’entre eux sur la façon dont ils ont construit leurs masculinités féministes.
Capture d'écran du site “Projet Crocodiles” - Cheek Magazine
Capture d'écran du site “Projet Crocodiles”

5. Pourquoi être une femme arbitre de football reste un combat

Si les femmes arbitres investissent de plus en plus le football, les avancées restent lentes, entre plafond de verre, invisibilisation et sexisme sur le terrain. Enquête.
Capture d'écran du site “Projet Crocodiles” - Cheek Magazine
Capture d'écran du site “Projet Crocodiles”

6. Cheek Magazine existe désormais en Argentine

On peut maintenant lire Cheek Magazine dans une version argentine, signe que le féminisme latino est toujours en pleine effervescence.
Capture d'écran du site “Projet Crocodiles” - Cheek Magazine
Capture d'écran du site “Projet Crocodiles”

7. La pole dance est-elle une pratique féministe?

Hier exclusivement associée aux strip-teaseuses, la pole dance est aujourd’hui en voie de démocratisation. Plus qu’une pratique mainstream, elle fédère les esprits militants.
Capture d'écran du site “Projet Crocodiles” - Cheek Magazine
Capture d'écran du site “Projet Crocodiles”