société

BD

“Quand on voit le bébé, on oublie tout”: la nouvelle BD de Projet Crocodiles sur les violences obstétricales

Dans une nouvelle planche, Juliette Boutant et Thomas Mathieu, dessinateur·ice·s du site Projet Crocodiles, collaborent avec la page Paye Ton Gynéco pour dénoncer les violences obstétricales. 
Capture d'écran du site “Projet Crocodiles”
Capture d'écran du site “Projet Crocodiles”

Capture d'écran du site “Projet Crocodiles”


Toutes les femmes ont déjà entendu cette phrase sur l’accouchement: “Quand on voit le bébé, on oublie tout.” Mais comment est-ce possible après avoir été victime de violences obstétricales? Dans une nouvelle planche, publiée mardi 11 décembre, le site qui a pour objectif de dénoncer le harcèlement et le sexisme ordinaire en BD, Projet Crocodiles, s’attaque aux violences gynécologiques

Les coups de crayons de Juliette Boutant et Thomas Mathieu illustrent dans les moindres détails le processus d’accouchement d’une femme qui a accepté de témoigner: à partir du moment où le travail a commencé, en passant par l’attente interminable, la soi-disant délivrance, et l’après-accouchement. Créée en collaboration avec la page Facebook Paye Ton Gynéco, cette BD montre aussi les justifications du corps soignant auxquelles sont confrontées les victimes: “Si je n’ai pas mis d’anesthésie locale pour recoudre, c’est pour éviter les risques cardiaques”, “À mon avis, c’est surtout que c’est plus rapide sans anesthésie locale”, ou encore “À 4h du matin, les équipes sont fatiguées, les accouchements sont parfois expédiés”. Et la douleur des femmes dans tout ça? 

 

Wendy Le Neillon


2. Comment le confinement a romantisé la campagne

Le confinement a provoqué un véritable exode urbain qui semble parti pour durer: de plus en plus de citadin·e·s se mettent à rêver d’emménager à la campagne. Mais une fois passée l’image de carte postale, la déception peut être très forte. 
Capture d'écran du site “Projet Crocodiles” - Cheek Magazine
Capture d'écran du site “Projet Crocodiles”

4. Ces deux jeunes femmes cherchent à financer “¡Basta ya!”, un docu sur la lutte pour le droit à l'avortement en Amérique Latine

Julia Heres Garcia et Marion Lambert, deux vingtenaires féministes, lancent une campagne de crowdfunding pour financer leur projet de web-documentaire militant sur la lutte pour le droit à l’avortement en Amérique Latine. 
Capture d'écran du site “Projet Crocodiles” - Cheek Magazine
Capture d'écran du site “Projet Crocodiles”

5. Confinement: ce que l’abstinence sexuelle leur a appris

Avec le confinement, des femmes confinées seules ou en couple n’ont pas eu de rapport sexuel pendant plusieurs semaines. Qu’est-ce que cette abstinence leur a appris sur leur rapport à la sexualité, à leur corps et au désir? Réponses. 
Capture d'écran du site “Projet Crocodiles” - Cheek Magazine
Capture d'écran du site “Projet Crocodiles”