société

Le Cheek Point

La culture du silence autour des règles est un danger pour les femmes

On a lu pour vous cet article sur les dangers que représente pour les femmes le silence autour de leurs saignements, et on vous le recommande.
Instagram / @barbiemenstruation
Instagram / @barbiemenstruation

Instagram / @barbiemenstruation


Selon ce rapport, une femme va connaître au cours de sa vie 2400 jours de règles entre 12 et 51 ans. Mais il faut également recenser les circonstances inhabituelles, où il peut y avoir des saignements excessifs. Par ailleurs, il y a de nombreux autres facteurs qui peuvent provoquer des saignements vaginaux chez une femme ou une fille, comme de l’endométriose, un fibrome utérin, une fausse couche ou une infection sexuellement transmissible. (…)

De même qu’aux États-Unis et dans d’autres pays riches, ce n’est pas un sujet qu’on aborde à un dîner ou dans les conversations de tous les jours, dans d’autres sociétés et cultures, les saignements féminins sont soit considérés comme polluants soit comme très puissants -c’est quelque chose que les anthropologues et autres chercheurs en sciences humaines ayant fait des recherches approfondies sur les menstruations ont découvert. Dans de nombreux contextes, les gens voient les saignements vaginaux comme quelque chose de sale ou de honteux, et inappropriés dans les conversations de la vie courante.

Suite à la publication d’un rapport de BMJ Social Health sur le tabou qui règne autour des règles dans le monde, Broadly publie une interview de la professeure Marni Sommer, spécialiste du sujet, qui revient sur le silence autour d’un sujet pourtant omniprésent dans la vie des femmes, rappelant que la recherche scientifique est encore très inégalitaire et néglige des champs importants de la santé féminine.

À lire le plus vite possible en VO sur Broadly.

 

 


4. Elle continue de recevoir des publicités de grossesse après la mort de son bébé, et pousse un coup de gueule

On a lu pour vous cette lettre ouverte, publiée sur Twitter mardi 11 décembre, dans laquelle la journaliste Gillian Brockell pousse un coup de gueule contre les réseaux sociaux qui continuent à lui envoyer des publicités en lien avec sa grossesse après la perte de son bébé. 
Instagram / @barbiemenstruation  - Cheek Magazine
Instagram / @barbiemenstruation

5. Une nouvelle ère pour les Irlandaises: l'avortement enfin légalisé

Le jeudi 13 décembre 2018 marque un tournant historique pour les droits des femmes en Irlande. Après la victoire du “oui” au référendum en mai dernier, le Sénat vient d’annoncer la légalisation de l’avortement. 
Instagram / @barbiemenstruation  - Cheek Magazine
Instagram / @barbiemenstruation

6. Réduire le temps de travail pour l'égalité femmes-hommes? C'est le pari d'une asso belge

En Belgique, l’association féministe Femma va passer à la semaine de quatre jours afin d’offrir à ses employé·e·s plus de temps libre. Objectif? Donner l’occasion aux hommes de se charger davantage des tâches ménagères, un domaine encore et toujours largement pris en charge par les femmes.
Instagram / @barbiemenstruation  - Cheek Magazine
Instagram / @barbiemenstruation