société

Le Cheek Point

Remplacer les pénis: Maïa Mazaurette nous en explique les bienfaits

On a lu pour vous cet article du journal Le Monde dans leque Maïa Mazaurette déconstruit les préjugés autour de la performance sexuelle. 
Capture d'écran de la vidéo du “New York Magazine”, “The Horniest Vibrator Scenes from Film and TV”
Capture d'écran de la vidéo du “New York Magazine”, “The Horniest Vibrator Scenes from Film and TV”

Capture d'écran de la vidéo du “New York Magazine”, “The Horniest Vibrator Scenes from Film and TV”


C’est une question qui fâche, mais qui devrait nous rassembler: remplacer les pénis, pour quoi faire? Le corps humain doit-il toujours être transformé en marchandise, ou en l’occurrence, traité comme un objet? S’agit-il de castrer les hommes pour satisfaire le lobby féministo-chirurgical? Délaissons les théories du complot et soignons plutôt notre bonne humeur dominicale: disposer d’alternatives pour la pénétration pourrait paradoxalement sauver nos pénis sous pression. Car en ce moment, on leur en demande beaucoup. […]

Cette pression touche les micropénis autant que les gourdins, les malades (stress, déprime, effets secondaires médicamenteux) autant que les amants bien portants victimes de coups de mou bénins (fatigue, ivresse, routine). Car quand on a l’impression de ne pas “assurer”, le cercle vicieux s’enclenche, provoquant des impuissances ou des éjaculations rapides. C’est la double peine! Face à ces embarras, on a tendance à penser implants ou pilules. Mais des alternatives non-invasives –des pénis de remplacement, donc– peuvent constituer des filets de sécurité émotionnels et sexuels. Plutôt que se morfondre face à une mécanique constamment perçue comme défaillante, il faudrait pouvoir porter des godemichés comme on enfile une paire de lunettes.” 

Dans cet article publié sur le site du journal Le Monde et intitulé Pourquoi, et par quoi, remplacer un pénis?, la chroniqueuse Maïa Mazaurette déconstruit les préjugés autour de la performance sexuelle et présente des alternatives aux lecteurs. Les bienfaits pour l’homme et la femme, une palette diverse et variée de sextoys, plus ou moins délurés, larges, classiques, sont exposés. Tout autant d’informations pour une sexualité épanouie. 

A lire au plus vite sur le site du Monde.


1. Djamila Ribeiro, icône de l’afro-féminisme brésilien

Jaïr Bolsonaro au pouvoir, les droits des femmes sont plus que jamais menacés au Brésil. On a rencontré Djamila Ribeiro, philosophe et journaliste afro-féministe reconnue, qui se bat pour l’amélioration des conditions de vie des femmes noires.
Capture d'écran de la vidéo du “New York Magazine”, “The Horniest Vibrator Scenes from Film and TV” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du “New York Magazine”, “The Horniest Vibrator Scenes from Film and TV”

2. La comédienne Aude GG lance une websérie sur les combats pour les droits des femmes avec l'INA

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait le premier épisode de la websérie Virag’INA dans laquelle Aude GG revient sur les combats menés pour les droits des femmes aux XXème siècle. 
Capture d'écran de la vidéo du “New York Magazine”, “The Horniest Vibrator Scenes from Film and TV” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du “New York Magazine”, “The Horniest Vibrator Scenes from Film and TV”

3. Il faut (vraiment) en finir avec cette idée de la “femme forte”

Femme forte. Battante. Wonder Woman. Warrior. Super-héroïne du quotidien. Et si, loin d’assurer l’émancipation, ces termes suscitaient de nouveaux complexes?
Capture d'écran de la vidéo du “New York Magazine”, “The Horniest Vibrator Scenes from Film and TV” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du “New York Magazine”, “The Horniest Vibrator Scenes from Film and TV”

4. Zahia Dehar: “J'ai envie de me faire respecter en mini-jupe et en talons aiguilles”

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle dans laquelle Zahia Dehar défend sa vision de la liberté des femmes, réalisée par Konbini.
Capture d'écran de la vidéo du “New York Magazine”, “The Horniest Vibrator Scenes from Film and TV” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du “New York Magazine”, “The Horniest Vibrator Scenes from Film and TV”

5. Je ne parle plus à ma mère et je vais bien

Faut-il couper les ponts avec une mère toxique? Celles qui ont franchi le pas ne s’en portent pas forcément plus mal. 
Capture d'écran de la vidéo du “New York Magazine”, “The Horniest Vibrator Scenes from Film and TV” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du “New York Magazine”, “The Horniest Vibrator Scenes from Film and TV”

6. “Ras-le-bol du sexisme et de la misogynie ordinaires régnant dans le milieu LGBT”

On a lu pour vous cet appel de huit femmes pour mettre fin au sexisme dans le milieu LGBT+ sur le site du magazine Têtu et on vous le conseille fortement. 
Capture d'écran de la vidéo du “New York Magazine”, “The Horniest Vibrator Scenes from Film and TV” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du “New York Magazine”, “The Horniest Vibrator Scenes from Film and TV”