société

Le Cheek Point

Avec la multiplication des sites de rencontres, la culture du “plan cul” s'installe en France

On a lu ça pour vous et on vous le conseille.
DR
DR

DR


Si la plupart des sites de rencontres se présentent comme un moyen de trouver l’amour, ils contribuent en réalité peu à la formation de relations de longue durée. Dans les faits, on constate en effet qu’une grande part des rapports sexuels générés par ces sites ne s’inscrivent pas dans un cadre conjugal stable ou durable. L’usage sexuel de ces sites s’illustre tout particulièrement dans le fait que la majorité des usagers ayant vu au moins un autre membre en vrai ont déjà vécu des ‘aventures purement sexuelles’ (56%) ou des ‘relations sans lendemain’ (62%). 

Voilà l’un des enseignements -assez peu surprenants à vrai dire- de l’étude Ifop réalisé à l’initiative du site de rencontres (clairement sexuelles) par webcam CAM4. On y apprend également que, “associés à des scénarios de rapprochement accéléré, les sites de rencontres apparaissent comme des espaces où la phase de sexualisation de la relation -c’est-à-dire la durée entre la première rencontre et le premier rapport- peut s’avérer extrêmement brève.

Conclusion: “Pour nombre d’utilisateurs, les sites de dating constituent donc un environnement très propice à l’application du concept de one-night stand.” Dit plus vulgairement, les Français kiffent de plus en plus les plans cul. 

A lire le plus vite possible sur le site de l’Ifop.


1. Sites et applis de rencontre: le paradis des harceleurs

On a lu pour vous cet article du Monde sur les “forceurs”, “stalkers” et autres harceleurs qui sévissent sur les sites et applis de rencontre et on vous le conseille fortement.
DR - Cheek Magazine
DR

2. À Montréal, une pétition étudiante circule pour dénoncer le port obligatoire du soutien-gorge

Après avoir été réprimandée par la direction de son pensionnat, une étudiante montréalaise lance une pétition pour dénoncer le port obligatoire du soutien-gorge. Soutenue par plusieurs élèves, elle réclame “un droit à l’évolution” et “un pas vers plus de liberté”.
DR - Cheek Magazine
DR

7. Depuis deux mois, les Chiliennes sont dans la rue pour dénoncer le sexisme

Le mécontentement gronde au sein des universités chiliennes, où les étudiantes ont pris la parole pour dénoncer les innombrables cas de harcèlement sexuel dont elles sont victimes, avant d’être rejointes dans ce mouvement historique par l’ensemble des femmes et des différentes causes qui les relient. Reportage.
DR - Cheek Magazine
DR