cheek_cequisepasseailleurs_habillage_desktop

Ce qui se passe ailleurs

Australie

Elles démaquillent les poupées pour les rendre moins bimbos

L’Australienne Sonia Singh remaquille des poupées pour sa fille et questionne la beauté féminine, tout comme d’autres adeptes du “repaint” dans le monde.
Instagram / @treechangedolls
Instagram / @treechangedolls

Instagram / @treechangedolls


L’Australienne Sonia Singh s’est fait un nom sur les réseaux sociaux depuis qu’elle poste des photos et des vidéos de son travail pour rendre les poupées Bratz moins vulgaires et plus proches des visages enfantins de leurs propriétaires. Son projet, baptisé Tree Change Dolls, est simple: elle achète des poupées d’occasion, utilise du dissolvant pour retirer le maquillage industriel, et repeint elle-même, avec son propre matériel, des traits qu’elle juge plus appropriés aux petites filles, dont la sienne.

Une vidéo postée hier sur Facebook par FranceInfo a fait réagir certains abonnés comme Poudre de Chimère, une Française dont la démarche est voisine: elle remaquille des poupées du commerce, mais à destination des collectionneurs. À travers son travail, elle pose elle aussi la question de la beauté standardisée des femmes.


4. Malala Yousafzai devient citoyenne d’honneur du Canada et fait rire Justin Trudeau

Hier, Malala Yousafzai, la plus jeune lauréate du prix Nobel de la paix, a reçu la citoyenneté d’honneur dans la bibliothèque du Parlement canadien. Elle en a profité pour faire un peu d’humour lors de son discours de remerciement.
Instagram / @treechangedolls - Cheek Magazine
Instagram / @treechangedolls

5. Avec le hashtag #RésisterEnMarchant, les Saoudiennes dénoncent la domination masculine

Depuis plus d’une semaine les Saoudiennes protestent contre l’interdiction faite aux femmes de conduire. Armées de leur smartphone, elles se filment, parfois à visage découvert, en train de marcher seules dans les villes d’Arabie saoudite.
Instagram / @treechangedolls - Cheek Magazine
Instagram / @treechangedolls

7. Nicola Thorp veut bousculer la loi anglaise sur le port de talons au travail

Nicola Thorp a été licenciée pour avoir refusé de porter des talons au boulot. Elle s’est mobilisée, avec succès, pour que le Parlement débatte des codes vestimentaires sexistes dans le monde du travail.
Instagram / @treechangedolls - Cheek Magazine
Instagram / @treechangedolls