société

Le Cheek Point

Buzzfeed a passé une journée dans les locaux de Viols Femmes Informations

On a lu pour vous ce reportage de BuzzfeedNews sur la ligne d’écoute Viols Femmes Informations et on vous le conseille fortement.
DR
DR

DR


 “Ces dernières semaines, les femmes qui appellent Viols Femmes Informations sont nombreuses à faire référence à l’actualité. ‘Presqu’à chaque appel, elles en parlent’, observe Natalia Vacherand, l’une des écoutantes, qui fait ce travail depuis deux ans. […] ‘Il doit y avoir trois fois plus d’appels que d’habitude’, décrit de son côté Élodie. Ce phénomène avait déjà eu lieu lors des affaires Strauss-Kahn, Polanski, ou Baupin.

Justine a été violée par un ami. Élodie la rassure, et lui donne des conseils, fouillant dans de gros classeurs usés où sont soigneusement rangées les adresses utiles, département par département. L’écoutante est la dernière arrivée au CFCV (Ndlr: Collectif féministe contre le viol, qui gère la ligne téléphonique): elle s’occupe de répondre aux appels depuis septembre dernier. Toutes installées dans une même pièce, bénévoles et salariées prennent les appels.

Au téléphone, Élodie insiste: Justine a bien fait de les contacter, il n’avait pas le droit de faire ça. Tout au long de l’entretien, elle prend des notes, pour remplir une ‘fiche d’appel’. La conversation va durer presqu’une heure. ‘Les appels durent en moyenne vingt minutes, mais là c’était la première fois qu’elle appelait, ça demande plus de temps’, nous explique Élodie. À la fin de l’appel, elle détaille à Justine: ‘Je vais vous donner un code avec votre département, c’est ‘Justine du 27’. Si vous nous rappelez, vous pourrez nous donner ce code et comme ça nous retrouverons votre fiche. Vous n’aurez pas à tout nous raconter à nouveau.’ Souvent, les victimes rappellent. Depuis 1986, année de son lancement, Viols Femmes Informations a reçu plus de 53 600 témoignages de victimes. Le compteur, affiché sur le site, augmente tous les jours.”

La journaliste Marie Kirschen a passé une journée en immersion dans les locaux de Viols Femmes Informations, la seule ligne téléphonique de France dédiée spécifiquement aux violences sexuelles. Dans son reportage publié hier sur le site de BuzzFeedNews, la journaliste décrit les échanges téléphoniques entre les écoutantes et les victimes de viol ou leurs proches. Les cinq salariées et quelques bénévoles du Collectif féministe contre le viol prodiguent des conseils, fournissent des informations sur le dépôt de plainte, expliquent la stratégie des agresseurs et compilent des données statistiques au fil des appels. L’article retrace également l’histoire de la création du numéro, qu’on vous rappelle: 0 800 05 95 95.

À lire le plus rapidement possible sur le site de BuzzfeedNews


2. Elle continue de recevoir des publicités de grossesse après la mort de son bébé, et pousse un coup de gueule

On a lu pour vous cette lettre ouverte, publiée sur Twitter mardi 11 décembre, dans laquelle la journaliste Gillian Brockell pousse un coup de gueule contre les réseaux sociaux qui continuent à lui envoyer des publicités en lien avec sa grossesse après la perte de son bébé. 
DR  - Cheek Magazine
DR

3. Une nouvelle ère pour les Irlandaises: l'avortement enfin légalisé

Le jeudi 13 décembre 2018 marque un tournant historique pour les droits des femmes en Irlande. Après la victoire du “oui” au référendum en mai dernier, le Sénat vient d’annoncer la légalisation de l’avortement. 
DR  - Cheek Magazine
DR

4. Réduire le temps de travail pour l'égalité femmes-hommes? C'est le pari d'une asso belge

En Belgique, l’association féministe Femma va passer à la semaine de quatre jours afin d’offrir à ses employé·e·s plus de temps libre. Objectif? Donner l’occasion aux hommes de se charger davantage des tâches ménagères, un domaine encore et toujours largement pris en charge par les femmes.
DR  - Cheek Magazine
DR

6. Avec Super Marché, Monia Sbouai fait de l'upcycling sa marque de fabrique

Fondatrice de la marque de vêtements Super Marché, Monia Sbouai pratique l’upcycling. Après avoir parcouru les friperies parisiennes, elle transforme ses trouvailles en trench chic ou en combinaison décontractée. Rencontre. 
DR  - Cheek Magazine
DR