société

La vidéo du jour

Rokhaya Diallo: pourquoi les cheveux peuvent être source de discrimination

Si vous ne deviez voir qu’une vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Rokhaya Diallo qui nous parle du rapport du milieu professionnel avec les cheveux frisés, bouclés, crépus. 
Rokhaya Diallo: pourquoi les cheveux peuvent être source de discrimination

Samedi 27 mai se tenait la 6ème édition du salon Boucles d’ébène à la Cité de sciences et de l’industrie. Ce rendez-vous annuel met à l’honneur “le cheveux texturé”, c’est à dire les cheveux frisés, bouclés, crépus mais aussi les dreadlocks. Nous y avons rencontré Rokhaya Diallo, journaliste et militante antiraciste, après une conférence sur la perception du cheveu et de la peau noirs dans la société française et particulièrement dans la sphère professionnelle. Elle est intervenue aux cotés d’Amandine Gay, réalisatrice du documentaire Ouvrir la voix, Julie vainqueur de l’association Sciences Curls et Aboubacar Traoré, ancien stewart forcé de porter une perruque à cheveux lisses pendant 5 ans pour convenir aux codes de présentation chez Air France. 

Rokhaya Diallo est notamment revenue sur son livre Afroqui porte à l’évidence une problématique toujours d’actualité sur le rapport de la société avec le cheveu texturé. L’ouvrage regroupe le portrait et les photos -prises à Paris par Brigitte Sombié- d’une centaine de personnalités afro-descendantes au sens large (Maghreb, Caraïbes et Océan indien compris), qui assument leurs cheveux naturels: “Paris ce n’est pas seulement Édith Piaf, Catherine Deneuve ou Marion Cotillard, c’est aussi des gens qui ont les cheveux frisés, qui ont des noms africains” nous lâche-t-elle, et on est complément d’accord.

Samia Kidari


1. La cheffe Stéphanie Le Quellec a ouvert son premier restaurant à Paris

Depuis 2013, la gagnante de l’émission Top Chef 2011 officiait dans les cuisines du Prince de Galles, palace parisien à qui elle apporta deux étoiles en février dernier. Pourtant, peu après l’obtention des précieux macarons, l’établissement ferme le restaurant de Stéphanie Le Quellec, qui rebondit aujourd’hui avec l’ouverture de sa première adresse en solo, La Scène, dans le très chic VIIIème arrondissement parisien. Elle répond à notre interview “Top Cheffe”.
La cheffe Stéphanie Le Quellec a ouvert son premier restaurant à Paris - Cheek Magazine

3. Vasectomie: et si on partageait la charge contraceptive?

En France, la vasectomie ne rencontre pas un franc succès. Entre automatisme de la pilule contraceptive, confusion entre infertilité et perte d’attributs virils ou crainte de son côté définitif, les obstacles à sa démocratisation sont nombreux. Ne serait-il pas temps de briser les clichés tenaces et de voir en la vasectomie une méthode attractive aux multiples avantages pour les femmes?  
Vasectomie: et si on partageait la charge contraceptive? - Cheek Magazine

7. Les sirènes sont-elles les nouvelles sorcières?

Queer et transgressive, la figure flamboyante de la sirène irrigue la pop culture, de Lady Gaga à Laetitia Casta, en passant par Kim Kardashian.
Les sirènes sont-elles les nouvelles sorcières? - Cheek Magazine