Ce qui se passe ailleurs

Etats-Unis

Sarah Silverman raconte comment Louis C.K. s'est masturbé devant elle

La comédienne Sarah Silverman a confié à l’animateur Howard Stern lors d’une émission de radio que son ami Louis C.K. s’était masturbé devant elle à plusieurs reprises. 
© UGC Distribution
© UGC Distribution

© UGC Distribution


Je ne sais pas si je vais regretter d’avoir dit ça”: Sarah Silverman était l’invitée de l’émission de radio de Howard Stern sur SiriusXM ce lundi 22 octobre, et elle a raconté comment Louis C.K. s’est masturbé devant elle plusieurs fois par le passé. “Quand on était jeunes, et qu’il me demandait s’il pouvait se masturber devant moi, parfois je répondais ‘carrément je veux voir ça!’… Cela n’est pas comparable aux histoires des autres femmes qui ont raconté ce qu’il leur avait fait. Il n’avait rien à m’offrir. Nous étions juste amis”, rapporte le site de Variety

D’après le média américain, Sarah Silverman a partagé son expérience pour “expliquer en partie pourquoi elle pense que Louis C.K. n’avait pas conscience de ce qu’impliquaient ses actes, en pointant du doigt sa notoriété soudaine et son incapacité à lutter contre le nouveau pouvoir qui l’accompagnait”. Si les aveux de Sarah Silverman sont bien sûr à double tranchant, puisque l’actrice semble -bien qu’elle s’en défende fermement-, vouloir accorder des circonstances atténuantes à son ami, c’est bien la notion de pouvoir qui fait toute la différence, selon elle. “Je ne dis pas que ce qu’il a fait est acceptable. Je dis juste qu’à un certain point, quand il est devenu influent […], cela a changé. Il avait l’impression d’être la même personne, mais la dynamique avait changé.

Il est vital que les gens soient tenus responsables de leurs actes, peu importe qui ils sont.

Louis C.K. a été accusé par cinq femmes dans le New York Times en 2017 de s’être masturbé devant elles. “L’une des raisons pour lesquelles cinq femmes se sont confiées au New York Times l’année dernière pour dénoncer la prédilection de l’humoriste à vouloir se masturber devant elles, c’est qu’elles travaillaient avec lui ou pour lui. C’est un jeu de pouvoir pour elles, et elles se sentaient démunies”, rappelle le site de Rolling Stone. Si certaines sont allées jusqu’à quitter le milieu de la comédie devant cette situation intenable, ce n’est pas le cas de Sarah Silverman qui a fait ses armes en même temps que Louis C.K., avant de devenir plus connue que lui. Le pouvoir de Silverman lui a d’ailleurs déjà permis d’aborder ce sujet l’an passé dans son émission I Love You, America sur Hulu: “J’espère que c’est ok si je suis à la fois très en colère pour les femmes auxquelles il a causé du tort et contre la culture qui a permis ça, mais aussi triste, parce que c’est mon ami. Mais je crois de tout mon cœur que ce moment est essentiel. Il est vital que les gens soient tenus responsables de leurs actes, peu importe qui ils sont.” Si Sarah Silverman semble toujours aussi déchirée à titre personnel, le fond de son message est limpide. 

Faustine Kopiejwski 


2. #WontBeErased: Donald Trump veut “effacer” les transgenres, Twitter répond

Une note interne du ministère américain de la Santé propose de définir le genre comme strictement lié aux organes sexuels à la naissance. Une mesure discriminante pour les personnes transgenres, contre laquelle le hashtag #WontBeErased s’insurge. 
© UGC Distribution - Cheek Magazine
© UGC Distribution